Insécurité à Conakry : le corps d’une jeune fille retrouvé aux abors du stade de Nongo…

Société
image d'archive
image d'archive

CONAKRY- L’insécurité bat son plein dans la capitale guinéenne en cette période de fin d’année. Dans la nuit de ce Samedi à Dimanche 25 décembre 2016, une jeune fille a été retrouvée morte aux abords du stade de Nongo, dans la haute banlieue de Conakry.

Halima Keita, âgée de 17 ans, vivait chez sa tante au quartier Kiroti, dans la commune de Ratoma. Son corps a été retrouvé ce dimanche matin par des passants, aux abords du stade de Nongo.

Selon une de ses sœurs, contactée par un journaliste de notre rédaction, la jeune Halima était sortie avec une de ses copines pour participer à une fête. Sur leur chemin de retour, elles ont rencontré leur « bourreau ». Halima a eu moins de chance que sa copine qui elle aurait réussi à s’échapper.

Jusqu’aux environs de 11h GMT, une foule compacte se trouvait aux abords du stade de Nongo pour observer le corps. Les services de sécurité étaient également présents sur les lieux.

A noter que des sources non officielles soutiennent que Halima Keita a d’abord été violée avant d’être tuée.

A suivre…

 

Ahmed Tounkara

Pour Africaguinee.com

Créé le Dimanche 25 décembre 2016 à 12:35