Insécurité en Guinée : la "solution" selon le Ministre Bouréma Condé…

Insécurité
Général Bouréma Condé, Ministre de l'Administration du territoire et de la décentralisation
Général Bouréma Condé, Ministre de l'Administration du territoire et de la décentralisation

CONAKRY- Pour lutter contre l’insécurité, le ministre guinéen de l’administration du territoire et de la décentralisation a une potion magique à lui. L’autodéfense des populations qui vivent avec la peur au ventre face à la recrudescence de la criminalité dans le pays.

En effet, lors d’une rencontre avec le commandement territorial à Coyah après l’attaque armée dont le Préfet de cette préfecture a été victime dans la nuit du mercredi à jeudi 24 novembre, le ministre Bouréma Condé a appelé les populations à l’autodéfense. Même s’il défend la prise d’armes, cette déclaration du ministre sonne comme un aveu d’impuissance face un fléau dangereux.

« Dans un premier temps il faut sensibiliser les populations et les appeler à l’autodéfense. L’autodéfense ne veut pas dire qu’il faut que chaque citoyen prenne une arme, mais la collaboration avec les services de défense et de sécurité contribue à juguler le banditisme », a déclaré le ministre Bouréma Condé.

Le préfet de Coyah Ibrahima Barbosa Soumah a été réveillé de son  sommeil profond par des bandits armés avant de se faire sérieusement ligotés, ses biens valeureux emportés. Ces assaillants courent toujours dans la nature. Le ministre de l’administration du territoire n’hésite pas à qualifier cette attaque de « grosse injure administrées à l’Etat » qu’il faudra à tout prix relever.

« Nous avons invité les services de défense et de sécurité à relever très rapidement l’injure grossière qui a été infligée ainsi à l’Etat guinéen. Et que dans la lumière soit faite dans les meilleurs délais et que ces bandits soient montrés à la face du monde », a lancé le ministre.

 

Diallo Boubacar 1

Pour Africaguinee.com

Tel. : (00224) 655 311 112 

Créé le Dimanche 27 novembre 2016 à 10:55