Labé : fusillade dans la sous-préfecture de Noussy… (plusieurs blessés)

Insécurité

LABE- Une fusillade a eu lieu ce Vendredi 18 novembre 2016 dans le district de Mobhy, sous préfecture de Noussy, située à 17km de la commune urbaine de Labé, a appris Africaguinee.com.

Selon nos informations, au moins deux jeunes ont été touchés par les balles. L’auteur des tirs n’a pour l’instant pas été identifié. Cependant, l’une des victimes, un jeune garçon, soupçonne un de ses proches d’être l’auteur du tir à cause dit-il de la jalousie. Celui ci serait jaloux de lui à cause de la fille avec laquelle il a été fusillé.

Alhassane Bah, l’une des victimes, a été admis à l’hôpital régional de Labé pour des soins, explique : « Hier soir, nous avons été victimes d’attaques aux environs de 19 heures. On était assis, une personne qui portait une torche sur sa tête est venue près de nous, on pensait qu’elle était de passage. Tout d’un coup la personne s’est arrêtée, elle a dégainé son fusil et a tiré en notre direction. J’étais avec ma copine », raconte-t-il.

Même s’il dit n’avoir pas reconnu l’auteur des tirs, Alhassane Bah porte un doit accusateur un de ses oncles : «  Je n’ai pas reconnu le visage de la personne qui a tiré sur nous, mais sa taille me dit que c’est mon oncle même parce   qu’il avait menacé de me faire du mal. J’avais eu des antécédents avec lui à a cause de la fille (ma copine). Mais comme j’avais demandé pardon, je pensais que c’est fini, à mon retour au village, je l’ai aperçu se promener avec un fusil et une torche ».

Au service Traumatologie du centre hospitalier de Labé, docteur Sekouba qui a reçu les patients donne des précisions : « Nous avons reçu deux malades une fille et un garçon. Tout porte à croire qu’il s’agit d’une fusillade pour le moment parce qu’on a pas fait la radiographie pour le moment. c’est entre 23 heures et minuit qu’ils ont été admis ici, ils présentent des plaies  ponctiformes presque à tout le corps. Les premiers traitements sont faits. Le pronostic vital n’est pas en danger » a déclaré Docteur Sekouba

Le phénomène d’insécurité avec les fusillades commence à être fréquent dans la région. Récemment c’est à Dara-Labé à 10 Km de Labé que quatre jeunes ont été blessés par balles dans un petit café où ils suivaient  un match de football.

 

Alpha Ousmane Bah

Correspondant régional d’Africaguinee.com

A Labé

Tel. : (00224) 657 441 09 69

Créé le Samedi 19 novembre 2016 à 14:21