Guinée : vers une taxe sur l’immobilier ?

Gouvernement

CONAKRY-Le Gouvernement guinéen envisage d’élargir la base de l’assiette fiscale vers des domaines non explorés jusque-là. Dans sa ligne de mire,  le secteur de l’immobilier et du foncier arrive en premier rang. C’est le ministre du Budget qui a fait l’annonce au cours du forum international axé sur la mobilisation et l’utilisation des ressources intérieures.

« La fiscalité dans le domaine foncier est un domaine que nous devons explorer. Tout le monde sait combien de fois les immeubles poussent dans Conakry. On sait que ces immeubles sont loués en dollars et à des coûts qui ne sont pas forcément accessible au guinéen moyen. L’autre élément qui mérite une discussion, ce sont les exonérations que nous accordons à des entreprises. On accorde beaucoup d’exonération à une entreprise, mais qui derrière, ce pourquoi l’exonération a été accordée, elle ne le fait pas. C’est bien beau de se plaindre, mais il faut respecter le cahier de charge pour lequel l’Etat renonce à ces impôts. Parce que si l’Etat continue de renoncer à ces impôts, il ira chercher cet impôt ailleurs. C’est pourquoi il faut qu’on s’assure, s’il y a des dépenses fiscales pour construire des maisons sociales, il faut qu’elles soient effectivement sociales. Que leurs prix soient accessibles au guinéen moyen », a laissé entendre Mohamed Lamine Doumbouya.

 

Diallo Boubacar 1

Pour Africaguinee.com

Tel. : (00224) 655 311 122

Créé le Vendredi 11 novembre 2016 à 12:34