Affaire du « sexe volé » à Labé : l’incroyable geste des gendarmes…

Société
Escadron mobile numéro 8 de Labé
Escadron mobile numéro 8 de Labé

LABE-Un fait insolite s’est produit ce Samedi 29 octobre 2016 à l’escadron mobile numéro 8 de Labé dans l’affaire du « sexe volé ».

Mamadou Nouhou Diallo, ce jeune de 23 ans qui a vu son sexe disparaître au fil des jours a porté plainte contre son ancienne copine du nom de Djeinabou Yéro.

A l’escadron mobile numéro 8 de Labé, un autre épisode de ce feuilleton s’y est déroulé. Arrivé avec l’espoir de retrouver son sexe grâce à la pression des gendarmes, Mamadou Nouhou Diallo a été surpris de l’annonce faite par les agents de l’escadron mobile.

« Le code pénal ne prévoit rien pour de pareils cas », annonce l’agent qui interrogeait les deux parties.

En réalité, les gendarmes eux mêmes avaient peur de trop s’immiscer dans cette affaire. Après l’interrogatoire, certains parmi eux n’ont pas manqué d’ouvrir leur braguette pour vérifier s’ils n’avaient pas subi le même sort que le jeune Mamadou Nouhou Diallo.

Aux dernières nouvelles, Mamadou Nouhou Diallo serait parti dans un village environnant dans l’espoir de trouver de l’aide. Djeinabou Yero quant à elle est libre.

 

Alpha Ousmane Bah

Correspondant régional d’Africaguinee.com

A Labé

Créé le Dimanche 30 octobre 2016 à 11:23

TAGS