Mort de Kadiatou Sow: voici les derniers éléments de l'enquête...

Insécurité
CONAKRY- Dans quelles circonstances Mademoiselle Kadiatou Sow a-t-elle trouvé la mort dans un motel à Kipé ? Qu'est ce que les premières enquêtes ont-elles révélées sur le nigérian, Ferdinand Conté suspecté d’avoir tué la jeune- fille ? 
 
Interrogée par notre rédaction, la gendarmerie a apporté des précisions sur  les circonstances de ce drame survenu le vendredi 30 septembre 2016 dans un hôtel à Kipé. 
 
Les services de sécurité ont  déclaré qu’une bagarre a éclaté entre  ce jeune âgé de 39 ans  et la victime, Kadiatou Sow à cause d’une somme de 200. 000 francs guinéens. 
 
«Monsieur Ferdinand a partagé de l’argent à ses copines. La petite a préféré rester seule  avec le gars à Kakimbo. Ils sont ensuite allés à l’hôtel où réside le jeune.  Quand  le gars est revenu de la douche, elle était pressée de partir, en disant qu’il fait jour. Donc, il a mis  sa main dans la poche, pour lui donner le  transport. Il n’y avait rien,  elle avait pris les 200. 000 francs guinéens. Elle  a dit puisque tu veux m’accuser, je vais crier  et la police va venir nous départager. Les deux se sont précipités à la porte.  La clé s’est cassée à l’intérieur de la chambre.  Selon le gars, elle a tiré son  sexe  et  lui  aussi, il l’a étranglé et projeté vers l’armoire.   La tête de la fille  s’est cognée à l’armoire  qui  est ensuite tombé sur elle. Elle a rendu l’âme.
 
Le monsieur a appelé dehors, pour qu’on ouvre la porte. Quand on a ouvert la porte vers  l’extérieur, la propriétaire de l’hôtel Sylvia a  demandé où étais la fille qui criait ? On a regardé à l’intérieur,  elle était  étalée déjà morte », a expliqué Commandant Mamadou Alpha Barry, chargé de communication du Haut Commandement de  la Gendarmerie, au cours d’un entretien avec une journaliste d’africaguinee.com.
 
Cet officier de la gendarmerie a souligné que ce ressortissant  nigérian voulait s’enfuir.  Il a aussi annoncé que  ce dossier criminel  se trouve actuellement à la justice.
 
A noter que la victime âgée de 21 ans était mère d’un garçon de plus  d’un an. Mère célibataire,  elle vivait  avec ses parents à Foula-Madina, un quartier de la commune de Ratoma.  
 
BAH Aissatou
Pour Africaguinee.com
Tél : (00224) 655 31 11 14
Créé le Mercredi 05 octobre 2016 à 10:09