Guinée: Comment Dadis Camara a pris le pouvoir au détriment d'Aboubacar Somparé?

Révélations

CONAKRY-Un coin du voile a été levé sur la prise du pouvoir par la junte du Capitaine Moussa Dadis Camara en 2008, à la mort du président Lansana Conté.

C'est le dauphin constitutionnel du président Conté, Aboubacar Somparé qui a fait des révélations sur les raisons de l'échec de la transition politique au profit de la junte.

« Normalement, la Brigade de sécurité de la présidence (BSP) était chargée de maintenir la légalité. Ils devraient travailler avec moi directement ; mais en leur  sein, il y avait une opposition. Certains étaient d’accord avec Dadis (ancien chef de la junte, Ndlr), d’autres ne l’étaient pas. Si j’avais essayé de forcer, j’aurais pris le groupe opposé à Dadis et il y aurait eu des affrontements et  la guerre civile . J’ai donc préféré renoncer», explique Aboubacar Somparé interrogé par nos confrères de la  Radio Télévision Guinéenne (RTG).

« Si la BSP était avec moi, j’aurais pris le pouvoir. J’ai calculé, j’ai vu que ce n’était pas nécessaire parce que ça aurait forcément créé la guerre civile entre les guinéens, ça aurait entrainé le pays vers une division. C’est pourquoi j’ai refusé’’, a-t-il ajouté.

Aboubacar Somparé qui a estimé « prévilégié la paix sociale » en Guinée, a dénoncé l’attitude de l’ancien président de la Cour suprême, Lamine Sidimé pour entamer la transition, conformément à la constitution.

‘’C’est le président de la Cour suprême (Lamine Sidimé,ndlr) qui nous a mis en retard. C’est lui qui n’a pas voulu (déclarer la vacance du pouvoir). Il était au courant, il a préféré ne pas venir au Palais du peuple. Vers minuit, on est allé le chercher, ce qui a fait qu’on a prononcé le discours un peu tard’’ conclu-t-il.

Ahmed Tounkara
Pour Africaguinee.com

Créé le Vendredi 29 juillet 2016 à 22:12