CAN-2015: la Sierra Leone exige de jouer contre la Côte d'Ivoire à Abidjan

Can 2015

Le match Côte d'Ivoire-Sierra Leone, comptant pour la 1re journée des qualifications de la CAN-2015, se jouera à Abidjan le 6 septembre, malgré l'opposition du gouvernement ivoirien, qui craint une contamination à Ebola, a affirmé dimanche la Fédération sierra-léonaise.

La Confédération africaine de football (CAF), organisatrice de la Coupe d'Afrique des nations (CAN), qui se jouera en janvier-février au Maroc, a confirmé l'information.

"La Côte d'Ivoire est censée accueillir le match. Si elle ne le fait pas, la CAF appliquera les règles", a déclaré, sans plus de précisions quant à d'éventuelles sanctions, Junior Binyam, en charge des relations médias de la CAF, dans une réponse écrite à l'AFP.

Chris Kamara, le secrétaire général de la Fédération sierra-léonaise de football (SLFA), a déclaré à l'AFP que la Côte d'Ivoire serait considérée comme forfait et perdrait les points du match si celui-ci ne se déroulait pas comme prévu.

Une équipe de vingt joueurs sierra-léonais évoluant tous hors du pays disputera la rencontre face à la Côte d'Ivoire, tandis que les cadres de la Fédération sierra-léonaise s'envoleront de la capitale Freetown, a expliqué M. Kamara.

"Nous avons fait part de ces informations au gouvernement. Les discussions se poursuivent toujours", a-t-on appris auprès de la Fédération ivoirienne, quand Abidjan refuse "formellement" de recevoir la Sierra Leone sur son territoire, par crainte d'une contamination à Ebola.

La Côte d'Ivoire avait annoncé en août interdire toute compétition internationale afin de se protéger de l'épidémie.

La sélection sierra-léonaise se rendra ensuite à Lubumbashi (RD Congo) pour jouer le 10 septembre un match face à la sélection congolaise, qu'elle devait à l'origine recevoir, toujours selon le secrétaire générale de la SLFA.

Dans un premier temps, la CAF ayant décidé de déplacer les matches se tenant au Liberia, en Sierra Leone et en Guinée, les trois pays les plus touchés par Ebola, Sierra Leone-RD Congo devait se tenir au Ghana, à Accra.

Un nouveau foyer d'Ebola a ensuite été diagnostiqué le 11 août dans une région reculée de RD Congo, indépendant de celui actif en Afrique de l'ouest. Treize personnes y ont pour l'instant péri.

"Nous attendons de gagner les deux matches, a affirmé Chris Kamara. Nous joueurs sont tous motivés. Et bien qu'ils ne vivent pas au Sierra Leone, leurs esprits ne sont pas découragés par l'épidémie d'Ebola. Ils sont impatients d'apporter des louanges à leur patrie."

Quelque 422 personnes sont mortes de cette fièvre hémorragique extrêmement contagieuse en Sierra Leone d'Ebola, sur un total de 1522 décès en Guinée, au Liberia, en Sierra Leone ainsi qu'au Nigeria.

 

AFP

Créé le Lundi 01 septembre 2014 à 8:12