Jeunesse et football en Guinée : Le président Alpha Condé prend des engagements !

Sports

CONAKRY- Le président Alpha Condé promet de rehausser le niveau du football guinéen à travers la construction des infrastructures sportives aussi bien à Conakry qu’à l’intérieur du pays, a appris Africaguinee.com.

Lors de l’inauguration du siège de la fédération guinéenne de football, le chef de l’Etat guinéen a rappelé les gloires du football de son pays à travers notamment le Hafia 77.

“ Le premier grand défi que nous devons relever, pour que le football guinéen reprenne sa place, c’est d’abord d’avoir des stades non pas seulement à Nongo ou 28septembre  qui sont des stades pour l’équipe nationale, mais des stades dans les préfectures ou les quartiers afin que les enfants puissent de nouveau jouer. Nous savons que la Guinée a eu un passé très glorieux  dans le domaine du football. Nous savons aussi que le nom du Hafia était célébré dans tout le continent  sans parler du syli national. Malheureusement nous avons perdu cette  place, comme dans beaucoup d’autres domaines. Cela est du à beaucoup de raisons, d’abord au manque de stades“ a déclaré le président Alpha Condé.

Le locataire du palais Sékoutoureya a ensuite regretté le fait que les jeunes guinéens soient obligés de pratiquer le football dans la rue à cause du manque d’infrastructures appropriées.

“ La plupart des terrains où les enfants jouaient  ont été vendus. Ce qui les oblige à jouer dans les rues  entre les véhicules. Or l’on ne peut pas parler de développement de sports sans parler d’infrastructures. Le football devient de plus en plus scientifique. il ne suffit pas seulement de jouer dans les rues, c’est pourquoi nous sommes en négociation pour la création d’une académie de football en Guinée afin que les jeunes puissent connaitre les méthodes des nouvelles techniques de football. Nous avons eu l’occasion récemment d’envoyer  quelques  jeunes au Brésil. Nous allons continuer dans ce sens avec d’autres pays amis afin de les permettre de s’affirmer au plan international   pour que nous ayons une équipe plus  dynamique“ a promis le chef de l’Etat guinéen.

L’équipe nationale guinéenne ne s’est pas qualifié pour la Coupe d’Afrique des Nations, encore moins pour la Coupe du Monde de cette année au Brésil.

Malgré ces défis que lui-même a qualifié de grands, le numéro un guinéen a voulu se montrer plutôt optimiste.

“Nous avons juré que nous ferons en sorte que  cette génération nouvelle dépasse le Hafia et le Syli. Il est vrai que c’est un défi extrêmement important, mais nous allons les relever parce que progressivement  nous sommes entrain de sortir des contraintes du PPTE (pays pauvres très endettés : Ndlr) et des contraintes du programme du FMI (Fond Monétaire International : Ndlr)  parce que nous avons été obligés de faire face à la dette colossale qui pesait sur la Guinée. L’argent que nous devions consacrer à payer nos dettes nous allons désormais le consacrer à développer ce pays et particulièrement  à développer les sports au niveau de la jeunesse“ promet t-il.

 

Bah Boubacar Loudah

Pour Africaguinee.com

(+224) 655 31 11 13

Créé le Dimanche 15 juin 2014 à 19:30