Enfance en Guinée : Les députés juniors font un plaidoyer à l’endroit des autorités…

Société

CONAKRY- Le mois de l’enfant  en Guinée couplé avec  la campagne de l’abandon des mutilations génitales féminines  a été  lancé cette année à Dabola, sous  le thème  ‘’Education de qualité gratuite, obligatoire adaptée pour tous les enfants  en Afrique’’ sous l’égide du gouvernement guinéen, et des partenaires du secteur éducatif et de l’enfance en Guinée, a constaté Africaguinee.com.

pour  célébrer  le  mois de l’enfant  guinéen de l’année 2014  , et lui conférer une parfaite réussite , la délégation gouvernementale dirigée par le ministre d’Etat  à l’enseignement  Supérieur  Bailo Téliwel Diallo et la Ministre de l’action Sociale Sanaba Kaba , en présence  des autorités locales , ont exprimé leur reconnaissances aux organisations internationales dont l’ONG Plan Guinée, pour leur soutient à la cause de l’enfance en Guinée.

Pour Sanaba Kaba Ministre de l’action Sociale,  ‘’Ce mois est un espace d’échanges  et de rencontre  pour tous les acteurs  qui ont  pour  préoccupation de bâtir  un meilleur avenir pour tous les enfants de Guinée ’’ indique-t-elle.

Et de poursuivre ‘’ En choisissant  Dabola pour abriter le mois de l’enfant 2014 nous avons voulu obéir  à une politique tournante de la célébration de cet évènement   à travers  toutes les régions du pays  afin que les enfants de toutes les composantes sociales  et de toutes les sphères  se sentent concernés par la célébration de ce mois, et qu’ils trouvent ici notre engagement pour sauver leurs droits et les protéger“.

Les députés juniors par la voix de Maimouna  Ghuissein  présidente du parlement  des enfants de Dabola  ont pour l’occasion présenté  un plaidoyer  à l’endroit des autorités  gouvernementales  et partenaires dont entre autres : ‘’ La prise en charge des éducateurs  des centres d’encadrements communautaires par leur engagement  à la fonction publique, le recrutement et l’affection des enseignants  dans les écoles en construction par Plan-Guinée dans la région de Faranah, la prise en charge intégrale des enfants portant des handicaps pour leur scolarisation effective, fournitures, bourses scolaires, la promotion des cantines scolaires  surtout en milieu rural pour atténuer la souffrance des élèves sans tuteurs, la poursuite de la formation continue de nos braves enseignants pour les rendre plus opérationnels, la mise en place de bibliothèques scolaires  pour faciliter l’accès à la lecture à tous les élèves ‘’ prône la présidente du parlement de Dabola.

Dans la même lancée le Ministre d’Etat à l’enseignement supérieur Bailo Téliwel Diallo  montre ‘’une éducation de qualité qui vise à créer un environnement protecteur  pour les enfants, surtout pour les jeunes filles. Cependant d’autres défis  restent à être relevés. Il faut  ôter  de notre paysage  l’image des enfants ployant sous la charge des bidons d’eau,  des enfants misent  en situation de  mendicité au bord des routes ou victimes de viols d’abus ou d’exclusion’’ prône le ministre d’Etat.

 

Bah Boubacar Loudah

Pour Africaguinee.com

(+224)  655 31 11 13

 

Créé le Jeudi 12 juin 2014 à 13:34