Alpha Condé à ses opposants : “ Il faut qu’on sache qui est qui et qui a fait quoi dans ce pays…“

Gouvernance

CONAKRY- C’est un Alpha Condé visiblement très à l’aise qui s’est exprimé ce mercredi 11 juin 2014 sur plusieurs sujets d’actualité sociopolitique de son pays. Lors d’une visite qu’il a effectuée sur le site du projet de construction du barrage hydroélectrique de Kaleta, le chef de l’Etat s’en est violement attaqué à ses opposants dont il accuse tous les “pêchés d’Israël“, a constaté sur place Africaguinee.com.

Devant les populations de Kaleta, le président Alpha Condé a dans un langage clair, pointé un doigt accusateur sur les anciens dirigeants du pays comme étant les responsables du retard de la Guinée.

“ En 1957, la Guinée exportait plus de 200 mille tonnes de bananes. On dépassait la Côte d’Ivoire (…). Le président Sékou Touré (paix à son âme), c’est lui qui a donné l’indépendance à la Guinée. Qu’on l’aime ou qu’on ne l’aime pas, il faut le lui reconnaître. Mais il n’a pas pu faire de la Guinée un pas développé parce qu’il n’était pas d’accord avec les blancs. Le président Lansana Conté, on peut ne pas l’aimer mais c’est lui qui a libéralisé les choses dans notre pays. A son  arrivée au pouvoir, il a dit « Nous sommes venus pauvres. Si demain vous nous voyez avec de belles choses, de belles voitures ou de belles maisons, c’est qu’on a volé. Il a demandé à tous les premiers ministres et ministres qui ont eu à travailler avec lui de toujours privilégier l’intérêt supérieur de la nation. Si le pays est en retard à qui la faute ?“ s’est interrogé le président Alpha Condé.

Sous les acclamations des populations de Kaleta, le locataire du palais Sékoutoureya a enchaîné : “ Il faut qu’on sache qui est qui et qui a fait quoi dans ce pays. Le jour que le Général Conté a su que l’usine de Fria a été vendu à seulement 21 millions de dollars il a pleuré. Le train, la compagnie aérienne « Air Guinée », il faut qu’on nous dise où toutes ces choses sont parties.“ a martelé la première autorité guinéenne.

Affaire patrimoine bâti de l’Etat…

Dans son discours, le président Alpha Condé s’est aussi prononcé sur la récente publication du dossier lié au contentieux immobilier qui oppose à l’Etat guinéen et des personnes morales et physiques. En langue nationale soussou, le président de la république a réaffirmé sa volonté de récupérer tous les biens appartenant à l’Etat.

“ Ce n’est pas parce qu’à un certain moment tu es ministre ou premier ministre que tu peux te permettre de faire en sorte qu’on te revende les biens de l’Etat. Je vais tout récupérer ! J’avais dis aux préfets de Coyah et Dubreka que ces zones sont les zones industrielles de l’Etat. Celui qui revend une parcelle là-bas il va se débrouiller pour rembourser. Je ne rembourserais que les gens qui ont acheté avec des particuliers. Avant que tu ne casses la maison de quelqu’un il faut d’abord le dédommager afin qu’il ait au moins un abri“ a déclaré le premier magistrat de la nation guinéenne sous les applaudissements des populations de Kaleta.

Et de poursuivre ses attaques contre ses opposants : “ Ils ne veulent pas le changement mais ça se fera. Ils ne veulent pas qu’on travaille. Ne vous inquiétez pas ; le pays va avancer et très bientôt la Guinée sera un pays émergeant“ a-t-il lancé.

Ses relations avec ses ministres…

Alpha Condé, lors de ce meeting sur le site du projet de Kaleta, a aussi parlé de sa gouvernance. Selon lui, il n’est point possible qu’il se fasse tromper par un de ses collaborateurs.

“ Je suis un politicien, je suis également économiste. C’est pourquoi aucun de mes ministres ne peut me tromper. Si un de mes ministres me trompe c’est que je suis moi-même complice. J’ai décidé de me rendre auprès des populations désormais parce que ce n’est pas souvent vrai ce que les gens me racontent. Un préfet ou un ministre ne peut pas toujours me dire la vérité. Mais si tu me mens je viendrais moi-même constater sur le terrain. Je serais en contact permanent avec les populations afin de mieux comprendre leurs problèmes“ a promit le chef de l’Etat guinéen.

 

SOUARE Mamadou Hassimiou

Pour Africaguinee.com

Tél. : (+224) 655 31 11 11

 

Créé le Jeudi 12 juin 2014 à 15:40