Affaire Yali-Yali : le Raja de Casablanca débouté à nouveau par la CAF

affaire yali-yali

Caire- La Confédération Africaine de Football (CAF) a rejeté l’appel interjeté par le Raja de Casablanca contre le Horoya Athlétique Club de Conakry sur le sort de Mohamed Camara yali yali ex sociétaire du Club omnisport de Meknès (CODM), a appris Africaguinee.com.

Pour rappel, le Raja avait déposé une  réserve concernant Mohamed Camara considéré par l’équipe marocaine, comme étant un joueur appartenant au CODM et non au Horoya Athlétique Club de Conakry. La commission des compétitions de la CAF a statué il y a  une semaine contre la décision du Raja éliminé en 16ème de finale de la Ligue Africaine des champions par le Horoya, et a considéré sa requête non recevable. Pour la CAF Mohamed Camara était éligible

Dans un premier temps, la CAF a refusé la demande marocaine estimant qu’il ne s’agissait qu’un litige financier entre le CODM et le Horoya AC et que Yali Yali pouvait jouer pour le Horoya AC. Le Raja de Casablanca, mécontent de cette décision, a alors déposé un nouvel appel auprès de la CAF.  

Il est à souligner que le Raja de Casablanca, éliminé en seizième de finale de la ligue des champions par le club de la banlieue de Conakry, avait émis une réserve auprès de la CAF concernant le joueur Mohamed Camara Yali Yali, sur la régularité du transfert de Mohamed Camara en provenance du Club Omnisport de Meknès (COD) Meknès au Maroc vers le Horoya AC de Conakry en Guinée. 

Le Jury d’Appel, au dénouement de l'audience du 2 avril dernier, sur convocation du secrétariat de la CAF, a statué sur l’Appel du Raja de Casablanca interjeté à l’encontre de la décision prise le 15 mars 2013 qui a confirmé l’éligibilité du joueur Mohamed Camara au sein du Horoya AC de Conakry. 

Bah Boubacar Loudah

Pour Africaguinee.com

 

 

 

Créé le Mardi 08 avril 2014 à 11:47