Bruxelles : plusieurs guinéens manifestent contre la "dictature" d’Alpha Condé et les expulsions forcées…

Bruxelles
Manifestants guinéens en Belgique
Manifestants guinéens en Belgique

 Bruxelles-Plusieurs ressortissants guinéens vivant en Belgique ont manifesté ce vendredi 28 mars 2014. Ils protestent contre ce qu’ils qualifient de ‘’dictature du pouvoir actuel’’ et ‘’l’expulsion’’ des demandeurs d’asile guinéens déboutés de la Belgique, a appris Africaguinee.com.

Ils étaient nombreux, ces guinéens à avoir rallié  le rond-point Schuman pour exprimer leur mécontentement face à la façon dont leur pays est actuellement géré par le président Alpha Condé.  Drapeau Guinéen en main, avec des pancartes, les manifestants scandaient des slogans hostiles au président Condé.  ‘’Alpha Condé Dictateur’’, ‘’Alpha Condé Zéro’’, ‘’RPG-arc-en-ciel synonyme de Répression du Peuple de Guinée, arme en ciel’’, ‘’Alpha qui devait être la solution aux problèmes, c’est toi le problème aujourd’hui’’, pouvait-on entendre en fond sonore quand nous avons joint par téléphone, Alpha Diallo, un jeune manifestant.

’Nous sommes au grand-rond point de la Gare de Bruxelles Tchoulman. Beaucoup de Guinéens se sont mobilisés aujourd’hui pour dire « non » à la dictature de monsieur Alpha Condé’’, souligne ce ressortissant résident à Bruxelles.

Au-delà de la gouvernance, les manifestants protestent également contre le maintien en détention et le rapatriement des demandeurs d’asile guinéens déboutés en Belgique. Au fait, ces guinéens estiment que la position de Conakry par rapport à cette question, n’est pas claire.

’nous protestons également par rapport aux guinéens qui sont détenus dans des centres fermés. Monsieur Alpha a décidé de ne pas accepter qu’un avion Charter rapatrie les guinéens en Guinée. Mais en coulisse il négocie avec les autorités Belges pour rapatrier individuellement les guinéens. Et ça se passe tous les jours. Aujourd’hui, il ya même des associations Belges qui sont venues nous soutenir dans ce combat contre le rapatriement forcé de s guinéens détenus dans des centres fermés.

Alpha Condé quitte la Guinée pour venir à Bruxelles en laissant tout son peuple en train de mourrir de la fièvre Ebola. Nous, on ne peut pas comprendre ça. Donc, nous réclamons plus de justice,  plus de démocratie à travers cette manifestation. Il sera là aujourd’hui. Donc, nous sommes là pour attirer l’attention de l’opinion’’, a-t-il martelé.

Diallo Boubacar 1

Pour Africaguinee.com                      

Tel : (00224) 664 935 132

Créé le Vendredi 28 mars 2014 à 14:23