Expulsion de 27 guinéens: Bruxelles dénonce une "moquerie" ...

Immigration

BRUXELLES-Les autorités belges sont en colère! Après le refus de la Guinée d'autoriser le retour à Conakry de 27 ressortissants guinéens, le ton monte à Bruxelles .Pour le cabinet de la secrétaire d'Etat à l'Asile et à la Migration Maggie De Block (Open Vld), il ne s'agit rien d'autre qu'une "moquerie" de la part des autorités guinéennes envers leurs homologues belges.

"C'est très ennuyeux. Nous avons mis beaucoup d'énergie dans ce rapatriement. On se moque de nous! Et cela ne nous fait pas rire du tout! ", réagit-on au cabinet de Maggie De Block, rapporté par la Télévision Belge.

Ce lundi,  un avion militaire devrait attérir à Conakry avec à son bord 27 requérants d'asiles guinéens déboutés par la Belgique.Mais les autorités guinéennes ont refusé l'attérissage de cet avion.

Dans un entretien accordé à notre rédaction, le ministre délégué chargé des guinéens de l'étranger, Sanoussi Sow avait prévenu que la Guinée n'acceptera plus les expulsions collectives de ses concitoyens.Au nom du gouvernement, il a évoqué le besoin de protéger ses compatriotes qui vivent dans des conditions difficiles en Europe. Mais la presse blege évoque plusieurs "criminels" parmi les 27 guinéens qui devraient regagner Conakry par la force.

En attendant un dénouement de cette crise entre la Guinée et la Belgique, les 27 requérants d'asiles guinéens seront détenus au centre fermé 127 bis de Steenokkerzeel.

En février, la secrétaire d'Etat à l'Asile et à la Migration Maggie De Block, avait effectué une visite en Guinée pour rencontrer les autorités guinéennes dont le président Alpha Condé. Elle avait évoqué le problème de l'immigration pour trouver une solution bilatérale avec la Guinée sur ce sujet.

Africaguinee.com

Créé le Lundi 17 mars 2014 à 8:54