Diaspora : Les autorités belges sur le point de rapatrier plusieurs guinéens…

Diaspora guinéenne
Immigration
Immigration

CONAKRY- S’achemine t-on vers un incident diplomatique entre la Guinée et le Royaume de Belgique ? Malgré le refus du gouvernement guinéen d’accepter un rapatriement massif de ses ressortissants, les autorités belges seraient sur le point d’expulser plusieurs guinéens résidants en Belgique dans l’illégalité, a appris Africaguinee.com.

Selon nos informations, ils seraient plus d’une trentaine de ressortissants guinéens à être conduits ces dernières heures à l’aéroport de Bruxelles, en attente d’être rapatriés demain à partir de 11 heures.

Ces guinéens désormais ‘’persona non grata’’ sur le territoire du Royaume de la Belgique sont conduits par dizaine dans des bus  de leur lieu de détention à l’aéroport d’où  elles seraient détenues à différents endroits.

‘’Les autorités belges ont pris toutes les dispositions pour procéder à ces rapatriements là. Aujourd’hui ils ont acheminé plusieurs de nos compatriotes à l’aéroport’’, a  témoigné un ressortissant guinéen vivant sur le territoire Belge. ‘’Il y a quatre centres de détention, des gens venus de partout ont été regroupés ici à l’aéroport. Ils nous ont retiré tous les téléphones pour nous empêcher de communiquer. Toute de suite on vient de nous montrer des vidéos  pour nous expliquer comment ils vont nous expulser de force. Dans le film qu’ils ont montré, la personne concernée avant de monter à bord de l’avion va être menotté et conduite par des policiers. Ensuite, ils vont mettre un casque qui a une paroi au niveau de la bouche et du nez, sur ta tête. Tout le reste est fermé. Et là où on est, on ne reçoit pas de visite, nous n’avons rien. Tous nos bagages sont confisqués’’ ; a témoigné au téléphone cet autre compatriote qui dit être détenu en ce moment même à l’aéroport de Bruxelles en attente d’être expulser demain.

‘’Nous demandons au gouvernement guinéen d’intervenir pour sauver notre situation’’, plaide-t-il, avant d’accuser les autorités belges ‘’de ne s’acharner que sur les guinéens. Elles ne touchent pas aux autres nationalités…’’

Récemment le service d’immigration de la Belgique a tiré sur la sonnette d’alarme quand à l’énormité du nombre de guinéens vivant sur  son territoire dans l’illégalité. La Guinée occupe la deuxième place  après l’Afghanistan, du nombre de demandeurs d’asile en Belgique. Leur nombre atteindrait le chiffre de 8000 clandestins.

 

Diallo Boubacar 1

Pour Africaguinee.com

Tel : (00224) 664 93 51 32

Créé le Dimanche 16 mars 2014 à 18:56