Emeutes à Conakry : Sidya Touré parle de “l’incapacité“ du gouvernement guinéen…

Politique
Sidya Touré
Sidya Touré

CONAKRY- Après les accusations du gouvernement guinéen qui parle “d’infiltrations“ dans les manifestations qui ont secoué la capitale Conakry ces derniers jours, l’opposition a vivement réagit !  Selon l’ancien premier ministre Sidya Touré, les manifestations contre les délestages de courant électrique ne sont pas dues à des manipulations, a appris Africaguinee.com.

Le leader de l’Union des Forces Républicaines qui s’est exprimé ce mercredi matin sur les ondes d’une radio locale a estimé que ces violences sont plutôt dues à “ l’incapacité du gouvernement guinéen à jouer le rôle qui est le sien“. Depuis son séjour du côté de la Côte d’Ivoire, le chef de file de l’alliance des républicains martèlera que son pays manque de leadership en disant que “La Guinée n’avait pas besoin d’un nouveau premier ministre mais d’un nouveau président de la république“.

Evoquant le rôle que l’institution parlementaire devra jouer, le président de l’UFR annoncera que la problématique du manque de courant sera débattue au sein du parlement, mais, rappelle t-il, “ ce n’est pas à nous de fournir de l’électricité aux populations, c’est au gouvernement“.

Qualifiée de château de l’Afrique de l’ouest, la Guinée peine à fournir à ses populations l’eau et le courant électrique de façon abondante. En dépit des fonds colossaux investis dans le secteur de l’énergie, les résultats se font encore attendre.

Le gouvernement guinéen a haussé le ton après ces manifestations qui ont causé la mort d’au moins deux personnes, plusieurs blessés et des dégâts matériels importants. Pour le premier ministre Mohamed Said Fofana ces manifestations n’avaient rien d’une réclamation de courant. Le chef du gouvernement guinéen parlera “d’infiltrations“. Le gouvernement guinéen a promis de sévir tous les fauteurs de troubles.

 

BAH Aissatou

Pour africaguinee.com

Tél : (00224) 664 93 46 23

 

 

 

 

  

 

Créé le Jeudi 20 Février 2014 à 0:06