Afrique du Sud: Nelson Mandela écarte sa femme Winnie de son testament

Nelson Mandela
Nelson Mandela
Nelson Mandela

Winnie Madikizela-Mandela avait exigé 2,3 millions USD pour le divorce avec Madiba, une somme qui selon elle, constituait à l'époque, la moitié du patrimoine de Nelson Mandela.

Le nom de Winnie Mandela ne figure nulle part dans le testament de l’ancien Chef d’état sud-africain, un testament qui a été dévoilé lundi dernier, pratiquement deux mois après la mort de l’icône de la lutte anti apartheid.

Seconde épouse de Nelson Mandela avant leur divorce en 1996, Winnie Mandela est restée pendant 38 ans, aux côtés de l’icône de la lutte anti-apartheid dont six après sa libération de la prison où il est resté pendant 27 ans.

Dans son testament d’une cinquantaine de pages publié lundi dernier, Nelson Mandela lègue ses biens à ses enfants, ses petits-enfants, sa dernière femme (Graça Machel), mais également à son personnel de maison et à différentes universités et écoles. Il lègue, par exemple, une somme d’argent à l’école secondaire de Qunu, le village où il a grandi, à un lycée de Soweto ainsi qu’à l’université de Witswatersrand, une des facultés de Johannesburg où il a étudié. Winnie qui l’avait traîné en justice, n’a eu droit à rien.

Cameroon-info.net

Créé le Vendredi 07 Février 2014 à 19:02