“Fraudes“ pendant les législatives : Lansana Kouyaté accuse le président Alpha Condé…

CONAKRY- L’ancien premier ministre et leader du parti de l’espoir pour le développement national (PEDN) a estimé récemment que le score obtenu par sa formation politique lors des élections législatives du 28 septembre représente la volonté exprimée par le président Alpha Condé et non celle du peuple, a appris Africaguinee.com.
 
S’exprimant lors d’un entretien accordé à nos confrères de  “Afriktv.net“, Lansana Kouyaté a pointé un doigt accusateur sur le numéro un guinéen comme étant le premier responsable de la “fraude massive“ organisée lors du scrutin législatif du 28 septembre 2013.
 
“La fraude était si massive, cette fraude là elle s’est faite à ciel ouvert, elle a donné le sentiment que le PEDN ne valait pas grand-chose parce qu’il n’a eu que deux députés, on ne lui a donné que deux députés. Ce qui s’est passé est gravissime parce qu’on a volé au peuple son vote. Le président avait dit que le PEDN n’aurait que tel nombre de députés, il a repartit. On est dans un système de dispatching au bon vouloir du roi“ a accusé le leader du PEDN.
 
Face à cette situation, le parti de Lansana Kouyaté a, faut-il le rappeler, décidé de boycotter le parlement. Malgré la position exprimée par ses paires de l’opposition, à savoir participer aux débats au parlement, le parti de l’espoir pour le développement national, semble pour l’instant, n’avoir pas accepté les résultats définitifs proclamés par la cour suprême.
 
   Ahmed Tounkara
   Pour Africaguinee.com
 
Créé le Mercredi 18 décembre 2013 à 20:24