Assemblée Nationale: Ce qui retarde la convocation des nouveaux élus...

CONAKRY- Plus d’un mois après la publication des résultats définitifs du scrutin législatif du 28 septembre dernier, l’installation des élus se fait toujours attendre.  La convocation de la nouvelle Assemblée Nationale ne devrait pas se faire avant le début de l’année 2014, a appris Africaguinee.com de sources concordantes.
 
La cause du retard de la signature du décret convoquant le nouveau parlement est la tenue de session extraordinaire du Conseil National de la Transition qui doit statuer sur le projet de loi de finances 2014 qui a été déposé cette semaine par le gouvernement.
 
Dans une déclaration rendue publique hier mardi, l’opposition a vivement critiqué cette attitude du gouvernement et a demandé au CNT de ne point se prononcer sur ce projet de loi. Elle estime que cette tâche devrait normalement revenir aux nouveaux élus issus du scrutin législatif du 28 septembre dernier.
 
En se fondant sur l’article 157 de la constitution, la présidente du Conseil National de la Transition, Hadja Rabiatou Sérah Diallo, a vivement réagit à ces différentes accusations de l’opposition. La syndicaliste a estimé que son institution doit continuer à fonctionner jusqu’à la mise en place effective du nouveau parlement.
 
Selon une source proche du CNT, l'examen et l'adoption de ce projet de lois de finance devraient prendre au moins deux semaines. Ce qui signifie que le nouveau parlement ne devrait pas commencer à fonctionner avant 2014.
 
  Ahmed Tounkara
   Pour Africaguinee.com
 
Créé le Mercredi 18 décembre 2013 à 18:24