Législatives en Guinée: l'opposition demande toujours l'annulation du scrutin

CONAKRY- A quelques heures de la publication des résultats provisoires globaux des élections  législatives par la Cour suprême, l'ancien premier ministre et leader du Parti  de l'Espoir  pour le Développement National  a persisté sur l'annulation  du scrutin du Samedi 28 septembre 2013, a appris Africaguinee.com.

''Pour l'instant nous sommes à la décision de ne pas reconnaitre les résultats.  Et de demander l'annulation.  Lorsque les résultats seront proclamés, on fera la même déclaration'', a martelé Lansana Kouyaté.

Ces derniers temps, l'opposition a multiplié ces réunions  pour demander l'annulation pure et simple de ces élections qui sont pourtant sensées mettre fin à la transition politique en Guinée. C'est en raison des fraudes massives enregistrées pendant le vote, qui serait organisé  par  le RPG (parti au pouvoir) en accointance avec la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI) que l'opposition a fait cette demande.

Pour le moment aucun recours judiciaire n'est envisagé par l'opposition  a indiqué  le président du PEDN.

Lansana Kouyaté a en outre, dénoncé ce qu'il a qualifié de ''dérives'' du pouvoir pendant la période postélectorale. '' Les ministres et les cadres ont fait combien de semaines à l'intérieur du pays. L'administration n'existait plus. Depuis que cela a commencé qui les a envoyé ? '',  s'est interrogé l'ancien premier ministre.

A rappeler que,  l'institution électorale  avait annoncé que les résultats provisoires des législatives devaient être publié 72 heures après le vote. Mais, cela  a connu  un retard de  21 jours avec un climat de suspicion entre les partis politiques engagés pour le futur parlement.

Les résultats provisoires définitifs sont attendus dans l'après-midi de ce vendredi dans la salle des actes du palais du peuple.

  BAH Aissatou

Pour Africaguinee.com

Tél : (+224) 664 93 46 23   

Créé le Vendredi 18 octobre 2013 à 23:50