africaguinne.com
africaguinne.com
N
User :
Pass :

Fin de transition en Guinée : Le Général Sékouba Konaté parle…(Exclusif)

Finalisation de la transition : Le Capitaine Dadis Camara s’exprime… (Exclusif)

Perchoir de l’assemblée : Dernière ligne droite pour le choix définitif du candidat de l’opposition

Situation socio-politique en Guinée: Ce qu'en pense l'opposant Faya Milimono

Exclusif: le président Condé demande la démission du gouvernement(officiel)


 

Detail de la News

Transfert de Pascal Feindouno au Qatar:le bras de fer continue entre Bordeaux et Saint-Etienne


[IMG1]Le capitaine du syli national Pascal Feindouno est coeur d'une affaire de gros sous entre les clubs de Saint-Etienne et Bordeaux en ligue1 française.Suite à son transfert au club d’Al-Saad au Qatar, le club bordelais qui détient 50 % des droits sur Feindouno, réclament la moitié de la somme du transfert du milieu offensif guinéen vers le Qatar. Mais Saint-Etienne a inclu le Brésilien Nivaldo dans la transaction pour le transfert de Feindouno. Les Verts auraient vendu Nivaldo 3 millions d'euros et Feindouno 4 millions afin de faire diminuer le montant de la commission bordelaise.Dès lors il est difficile pour Bordeaux de savoir exactement quelle somme a coûté le capitaine du syli national.

Bordeaux, estime que les dirigeants stéphanois ont volontairement sous-évalué le transfert en opérant «une juxtaposition frauduleuse» pour minimiser la commission. Ce à quoi le directeur administratif de l'ASSE Didier Lacombe répond qu'il ne s'agit que de «rumeurs» et de «conversations de comptoir».

Mardi, les avocats des deux clubs ont saisi la commission juridique de la ligue 1 .Du côté des girondins de Bordeaux, on exige la transparence sur le transfert de Pascal Feindouno. « On n'est pas là pour se fâcher, mais je veux de la transparence, a lancé le président girondin Jean-Louis Triaud après la réunion, propos relayés dans L'Equipe. Je ne peux pas croire que Nivaldo a été vendu pour trois millions d'euros». «On ne veut pas aller devant la justice et déballer cette opération litigieuse pas très belle pour le sport sur la place publique», a-t-il ajouté.

Pour l’avocat Maître Oilivier, l’AS-Saint-étienne n’a rien a caché suite aux accusations de Bordeaux. «Nous n'avons rien à cacher.Il n'y aura pas de conciliation, soyons clair !», a déclaré l’avocat des verts de Saint-Etienne.

A noter que c’est le 12 novembre prochain que la commission juridique de la ligue1 rendra son verdict sur cette affaire.Si elle se déclare incompétente, l’affaire sera portée devant la Fifa puis éventuellement devant le tribunal de Bordeaux.

Affaire à suivre…

Mamadou Kaba Souaré
Directeur de Publication
D’Africaguinee.com


  Rubrique: Sport  date: 29-Oct-2008 12:58:56  Partager:   :

 

 
Contacter Africaguinee.com :
(+224) 664 93 38 93
(+224) 656 93 38 93
(+224) 621 75 63 63


Twitter Facebook

 

 

ONG TCHAPE
Maghreb Arabe Presse
Africabox


The Nun'S copyright -- design by Nun'S