africaguinne.com
africaguinne.com
N
User :
Pass :

Fin de transition en Guinée : Le Général Sékouba Konaté parle…(Exclusif)

Finalisation de la transition : Le Capitaine Dadis Camara s’exprime… (Exclusif)

Perchoir de l’assemblée : Dernière ligne droite pour le choix définitif du candidat de l’opposition

Situation socio-politique en Guinée: Ce qu'en pense l'opposant Faya Milimono

Exclusif: le président Condé demande la démission du gouvernement(officiel)


 

Detail de la News

USA:Deux néonazis voulaient tuer Barack Obama


[IMG1]Deux jeunes néonazis, militants de la cause de la suprématie blanche, ont été arrêtés dans le Tennessee, dans le sud des Etats-Unis. Ils se préparaient à commettre une série de meurtres et une tentative d'assassinat contre Barack Obama. Ravivant la crainte d’un attentat contre le sénateur de l’Illinois. Déjà menacé, le candidat démocrate à la Maison-Blanche bénéficie depuis le début de sa campagne début 2007 d’une protection des services secrets.

La cible ultime de leur projet de tuerie raciste était Barack Obama. Deux jeunes néonazis de 18 et 20 ans ont été arrêtés mercredi dans le Tennesse, dans le sud des Etats-Unis, et inculpés pour "menaces contre un candidat à la présidence", "possession illégale d'arme à feu" et "complot pour vol d'arme". Selon leur plan, ils projetaient de se lancer dans une randonnée meurtrière passant d'un Etat à l'autre en s'attaquant en priorité à des écoles noires et en effectuant des cambriolages.

Les deux suspects comptaient dévaliser une armurerie, puis tuer par balles 88 Noirs et en décapiter 14 autres. Les deux jeunes prévoyaient ensuite de foncer en voiture sur Barack Obama et de lui tirer dessus depuis la fenêtre de leur véhicule. D'après le procès-verbal, "les accusés ont assuré qu'ils étaient prêts à mourir durant cette tentative d'assassinat". Les deux jeunes néonazis comptaient porter pour l'occasion un smoking blanc et un haut-de-forme.

Déjà menacé, le candidat démocrate la Maison-Blanche bénéficie depuis le début de sa campagne début 2007 de la protection des agents du Secret Service, l'agence fédérale chargée de la sécurité du président des Etats-Unis et des hautes personnalités. [IMG2]Les Etats-Unis demeurent traumatisés par les attentats du 11 septembre 2001 et le pays n'a rien oublié des assassinats des frères John et Robert Kennedy et de Martin Luther King.

Fin août, trois hommes, dont un armé et un autre connu pour ses sympathies pro-nazies, avaient été arrêtés à Denver (Colorado, ouest) lors de la convention démocrate où le sénateur avait été officiellement intronisé candidat. Au début du même mois, des agents du Secret Service avaient arrêté à Miami un homme qui avait menacé de tuer le candidat noir. Des armes à feu, des munitions et des armes blanches avaient été saisies au domicile et dans le véhicule de cet homme. "Si ce nègre est élu, je l'assassinerai moi-même", avait-il publiquement déclaré selon des documents de la police.

A une semaine de l'élection présidentielle du 4 novembre qui l'opposera au républicain John McCain, Barack Obama est en tête des sondages et pourrait devenir le premier métis à présider les Etats-Unis. Dans un pays où la ségrégation raciale existait jusqu'au début des années 1960, la candidature du sénateur de l'Illinois, né d'un père kényan et d'une Américaine blanche, a fortement mobilisé la communauté noire, dont la participation pourrait atteindre un niveau record.

Source:europe1.fr

  Rubrique: International  date: 28-Oct-2008 13:02:49  Partager:   :

 

 
Contacter Africaguinee.com :
(+224) 664 93 38 93
(+224) 656 93 38 93
(+224) 621 75 63 63


Twitter Facebook

 

 

ONG TCHAPE
Maghreb Arabe Presse
Africabox


The Nun'S copyright -- design by Nun'S