africaguinne.com
africaguinne.com
N
User :
Pass :

Fin de transition en Guinée : Le Général Sékouba Konaté parle…(Exclusif)

Finalisation de la transition : Le Capitaine Dadis Camara s’exprime… (Exclusif)

Perchoir de l’assemblée : Dernière ligne droite pour le choix définitif du candidat de l’opposition

Situation socio-politique en Guinée: Ce qu'en pense l'opposant Faya Milimono

Exclusif: le président Condé demande la démission du gouvernement(officiel)


 

Detail de la News

France:Un jeune guinéen échappe de justesse à une expulsion ...


[IMG1]Il s'en est fallu de peu vendredi, pour qu'Ibu Touré, un citoyen Guinéen, soit expulsé dans son pays d'origine. La mobilisation du CSP 59 (comité des sans papiers) et de son avocate a permis sa remise en liberté.

Onze heures du matin, hier, face au centre de rétention de Lesquin. Une poignée de membres du CSP 59 battent le pavé par un froid de canard. Quelques instants plus tôt, ils ont assisté, impuissants, à l'« exfiltration » d'Ibu Touré, un sans-papiers Guinéen, emmené par la police dans une voiture banalisée.

Ibu Touré, 32 ans, est en France depuis 2004 où il réclame le statut de réfugié politique, sans succès. « Il a été débouté parce que sa demande a été mal formulée à l'époque », commente Florence, du CSP 59.

Mercredi, Ibu Touré a déjà fait l'objet d'une mesure d'expulsion au départ de Roissy. Elle aurait été musclée selon les membres du CSP. « Le commandant de bord et les stewards sont même intervenus en prévenant que l'avion ne décollerait pas si on le laissait dans cet état-là », témoigne Julie.

Toujours est-il qu'il est débarqué de l'avion. Marie, membre du CSP 59 également, qui se présente comme la « maman des sans papiers », a pu rendre visite à Ibu, au centre de rétention de Lesquin, avant son « exfiltration ». « Il était à terre, il n'était pas bien ».
Un vasteélan de solidarité

Michelle Demessine, sénatrice et vice-présidente de LMCU, s'est jointe au groupe du CSP à Lesquin. « Je suis intervenue mercredi auprès du préfet pour qu'il ne soit pas expulsé. Ce matin je venais le voir, mais il a été emmené par les policiers ».[IMG2]

Pendant ce temps-là, Emmanuelle Lequien, l'avocate d'Ibu Touré, a engagé une procédure en référé d'heure à heure auprès du tribunal de grande instance.

Parallèlement, Hélène Flautre, députée européenne, a déposé un recours auprès de la Cour européenne des Droits de l'Homme. Celle-ci a aussitôt demandé la suspension de la procédure d'expulsion jusqu'au 7 novembre « en attendant un examen approfondi de son dossier ».

Vers 13 h 30, Me Lequien, accompagnée d'un huissier de justice, communiquait à la préfecture l'ordonnance du président du tribunal de grande instance exigeant la remise en liberté d'Ibu Touré.

Vers 15 heures, celui-ci a effectivement été libéré et aussitôt pris en charge par les membres du CSP 59 qui s'étaient portés à sa rencontre.

Hier après-midi, les membres du comité des sans-papiers (CSP 59) ont ressenti un immense soulagement à l'annonce de la libération d'Ibu Touré. « Nous espérons maintenant une rapide régularisation »

L « La partie n'est pas gagnée. Nous avons réussi à stopper une mesure d'éloignement. Maintenant il nous faut obtenir son droit d'asile », commentait hier soir l'avocate d'Ibu Touré. •

FRANÇOIS FLOURENS
Source:La voix du nord

  Rubrique: Diaspora Guinéenne  date: 25-Oct-2008 15:48:37  Partager:   :

 

 
Contacter Africaguinee.com :
(+224) 664 93 38 93
(+224) 656 93 38 93
(+224) 621 75 63 63


Twitter Facebook

 

 

ONG TCHAPE
Maghreb Arabe Presse
Africabox


The Nun'S copyright -- design by Nun'S