africaguinne.com
africaguinne.com
N
User :
Pass :

Fin de transition en Guinée : Le Général Sékouba Konaté parle…(Exclusif)

Finalisation de la transition : Le Capitaine Dadis Camara s’exprime… (Exclusif)

Perchoir de l’assemblée : Dernière ligne droite pour le choix définitif du candidat de l’opposition

Situation socio-politique en Guinée: Ce qu'en pense l'opposant Faya Milimono

Exclusif: le président Condé demande la démission du gouvernement(officiel)


 

Detail de la News

Le nouveau Ministre de la Sécurité rencontre le Président du CNC


[IMG1]C'est en compagnie des membres de son Cabinet que le tout nouveau Ministre de la Sécurité et de la Protection civile Madifing Diané a rencontré vendredi le Président du Conseil National de la Communication (CNC) Mohamed Mounir Camara. Ce dernier avait à ses côtés ses proches collaborateurs.

D'entrée de jeu, les deux hommes qui se connaissent depuis bientôt quarante ans, se sont mutuellement adressé des félicitations pour les promotions dont ils viennent de bénéficier de la part du Chef de l'Etat. Mohamed Mounir Camara à la tête du CNC depuis août dernier et Madifing Diané depuis le 14 octobre.

Pour le premier Policier guinéen :« la presse étant considérée à juste raison comme le quatrième pouvoir, se doit d'avoir avec la police des rapports de collaboration saine. Afin, dit-il, d'éviter l'intox, la désinformation... Des fléaux dont la conséquence est grave sur la vie de la nation, souligne-t-il, avant de rassurer le Président du CNC que les portes de son département sont grandement ouvertes à tout journaliste détenteur de la carte du CNC en quête de la bonne information », a déclaré le ministre de la sécurité. Le Ministre Madifing Diané a rappelé que le journaliste se doit d'aller à la bonne source. Et qu'il a donné des instructions à tous ses collaborateurs de « ne pas procéder à une rétention de l'information face à un journaliste ».

De son côté, le Président du CNC s'est réjouit de cette démarche du Ministre de la Sécurité et de la Protection civile. Démarche qui, selon Mounir Camara, est un bon signe de départ pour les deux hommes qui viennent de prendre en charge deux secteurs névralgiques de l'Etat.
Le Président Mounir a donné une explication caricaturale de l'évolution des deux entités. La presse fait des rapports qualifiés d'articles qui sont destinés à une diffusion publique. La police, elle, a des rapports destinés à des services spéciaux et terminent leur vie dans des tiroirs.

Mohamed Mounir Camara a assuré d'autre part, qu'il entend œuvrer, durant son mandat à la tête du CNC, pour que la presse guinéenne joue effectivement sa partition dans le concert de réconciliation nationale. Et le Président du CNC de s'adresser son illustre hôte en ces termes : « autant vous êtes le gardien de la cité, responsable du sommeil des citoyens, autant je m'employerai à faire de la volonté du Général Lansana Conté de voir la liberté d'expression des citoyens guinéens une réalité. Dans cette mission, nous du CNC n'hésiterons pas à assainir le milieu de la presse pour barrer la route à tout fauteur de trouble dans la cité à travers l'utilisation de la plume», a-t-il rassuré.

Des journées de concertation Presse-Police sont envisagées très prochainement.

Le Bureau de Presse du Conseil National de la Communication.


  Rubrique: Politique  date: 24-Oct-2008 18:58:27  Partager:   :

 

 
Contacter Africaguinee.com :
(+224) 664 93 38 93
(+224) 656 93 38 93
(+224) 621 75 63 63


Twitter Facebook

 

 

ONG TCHAPE
Maghreb Arabe Presse
Africabox


The Nun'S copyright -- design by Nun'S