africaguinne.com
africaguinne.com
N
User :
Pass :

Fin de transition en Guinée : Le Général Sékouba Konaté parle…(Exclusif)

Finalisation de la transition : Le Capitaine Dadis Camara s’exprime… (Exclusif)

Perchoir de l’assemblée : Dernière ligne droite pour le choix définitif du candidat de l’opposition

Situation socio-politique en Guinée: Ce qu'en pense l'opposant Faya Milimono

Exclusif: le président Condé demande la démission du gouvernement(officiel)


 

Detail de la News

Société : “On peut s’attendre à des petits troubles en 2014 et 2015“ selon Dr Madani Kanté…





CONAKRY- Le sociologue guinéen Dr Madani Kanté a emboîté le pas du journal “The Economist“ qui a classé la Guinée parmi les pays à haut risque, a appris Africaguinee.com.

S’exprimant sur ce sujet, ce professeur d’Université a rappelé que 2014 et 2015 sont des années électorales, et que par conséquent, le risque de troubles est majeur.

“On peut s’attendre à quelques petits troubles en 2014 et 2015 parce que ce sont des années électorales, vous avez les élections communales et communautaires en 2014 et les présidentielles en 2015. C’est un constat fait par les observateurs Guinéens et étrangers qu’a chaque consultation électorale des débordements sont enregistrés par endroit et cela naturellement fait chuter les recettes de l’Etat et accentue la pauvreté des citoyens“ a indiqué Dr Kanté.

Selon lui, l’ennemi numéro un de la paix c’est la pauvreté, l’injustice, l’exclusion et l’insécurité. “Qui parle de pauvreté parle de manque d’emploi, ce manque d’occupation des bras valides les place sur un terrain de désespoir et qui peut banalement se solder par des confrontations“ a rappelé ce professeur d’Université.

Parlant des pertes subies par l’Etat guinéen durant l’année 2013, Dr Madani Kanté a évoqué le cas de l’instabilité politique. A cela s’ajoute selon lui, l crise économique internationale qui a “découragé“ les opérateurs économiques nationaux ainsi que les investisseurs étrangers.

“Depuis 2011 plusieurs sociétés et compagnies ont fermé, mettant au chômage des milliers de jeunes guinéens. Cela a eu pour conséquence directe des troubles dans certaines préfectures“ souligne t-il.

A en croire à ce sociologue, le nouveau code minier a aussi constitué un frein à l’investissement dans le pays. Pour un retour rapide des investisseurs, il a estimé qu’il faut tout d’abord “rassurer les investisseurs qui évoluent sur le terrain, sécuriser leurs investissements, faciliter leur épanouissement pour créer des emplois pour les jeunes et c’est le gage d’une paix durable dans un pays“ conclu t-il.

Africaguinee.com



  Rubrique: Société  date: 15-Jan-2014 13:45:56  Partager:   :

 

 
Contacter Africaguinee.com :
(+224) 664 93 38 93
(+224) 656 93 38 93
(+224) 621 75 63 63


Twitter Facebook

 

 

ONG TCHAPE
Maghreb Arabe Presse
Africabox


The Nun'S copyright -- design by Nun'S