africaguinne.com
africaguinne.com
N
User :
Pass :

Fin de transition en Guinée : Le Général Sékouba Konaté parle…(Exclusif)

Finalisation de la transition : Le Capitaine Dadis Camara s’exprime… (Exclusif)

Perchoir de l’assemblée : Dernière ligne droite pour le choix définitif du candidat de l’opposition

Situation socio-politique en Guinée: Ce qu'en pense l'opposant Faya Milimono

Exclusif: le président Condé demande la démission du gouvernement(officiel)


 

Detail de la News

Corée du Nord : Kim Jong-Un a ordonné que son oncle soit dévoré par des chiens





PYONG YANG- Les exécutions sommaires en Corée du Nord sont régulières. Mais là, le jeune numéro un, Kim Jong-Un, a littéralement dépassé les limites de l'horreur. Il a ordonné que son oncle, Jang Song-Thaek, 67 ans, soit dévoré par une horde de chiens affamés.

Cette affaire a créé une onde de choc dans le monde entier, selon le journal Asiareport qui relate les faits d'une incroyable brutalité.

D’après le rapport, contrairement aux exécutions précédentes de prisonniers politiques qui ont été menées par des pelotons d’exécution avec des mitrailleuses, Jang a été déshabillé et jeté dans une cage, avec ses cinq plus proches collaborateurs. Ensuite, 120 chiens, affamés pendant trois jours, ont été lâchés pour chasser leurs proies jusqu’à ce qu’elles soient complètement dévorées. C’est ce qu’on appelle « quan jue », ou l’exécution par des chiens.

L'exécution suivie en direct par le leader suprême

Il semblerait toujours selon ce rapport que l'exécution ait duré une heure et qu'elle ait été suivie en direct par le leader suprême Kim Jong Un et 300 autres membres officiels.Jang Song-Thaek, oncle par alliance du jeune dirigeant Kim Jong-Un, a été arrêté, jugé lors d'un procès express et exécuté le 12 décembre, accusé de complot et de corruption. L'oncle du dirigeant nord-coréen et officieux numéro deux du régime a été exécuté parce qu'il tentait de prendre le contrôle des très lucratives exportations de charbon, a avancé lundi le chef des renseignements sud-coréens

Jang Song-Thaek, 67 ans, a servi de mentor à Kim Jong-Un lorsqu'il a pris la succession de son père Kim Jong-Il décédé en décembre 2011. Kim Jong-Un, âgé d'une trentaine d'années, ne semble avoir aucun problème dans le contrôle du pouvoir, deux ans après son arrivée à la tête du pays. L'exécution expresse de ce très haut responsable, fait politique le plus notable en Corée du Nord depuis l'arrivée au pouvoir de Kim Jong-Un, a entraîné une purge dans le cercle des proches de l'homme tombé en disgrâce.

La Corée du Nord, un pays pauvre après des décennies de gestion désastreuse, possède de grandes ressources minérales et ses exportations de matières premières vers la Chine constituent sa principale activité économique. Les exportations nord-coréennes vers la Chine, principalement du charbon et du minerai de fer, totalisaient 2,4 milliards de dollars US en 2012, selon l'agence sud-coréenne de promotion du commerce et de l'investissement.

L’exécution de Jang Song Thaek, le numéro 2 de la Corée du Nord, a prit Pékin par surprise et va nuire aux relations bilatérales.

Le mécontentement de Pékin se traduit par la publication d’un compte rendu détaillé de l’exécution brutale de Jang à Wen Wei Po, son porte-parole officiel, à Hong Kong, le 12 décembre.

La Corée du Nord, pays communiste dirigé d'une main de fer par la dynastie des Kim depuis 60 ans, est coutumière de déclarations guerrières mais l'éviction de Jang Song-Thaek et de sa garde rapprochée inquiète les Etats-Unis et la Corée du Sud.

Source: leparisien.fr

  Rubrique: International  date: 03-Jan-2014 19:08:32  Partager:   :

 

 
Contacter Africaguinee.com :
(+224) 664 93 38 93
(+224) 656 93 38 93
(+224) 621 75 63 63


Twitter Facebook

 

 

ONG TCHAPE
Maghreb Arabe Presse
Africabox


The Nun'S copyright -- design by Nun'S