Sans protection adéquate, les prévisions montrent que le COVID-19 pourrait tuer plus de 300 000 Africains, selon le rapport de la CEA .