L’Armée réquisitionnée : « ça témoigne de la panique », réagit le FNDC .