Le garde du corps de Cellou parle : « C’est le président Dalein qui était visé… » .