Le Général Sékouba Konaté se fâche : « Il faut qu’on se respecte… » .