Et si l’affaire Faya Millimono conduisait vers la dépénalisation de la diffamation ? .