Le pape François critique "la voracité consumériste" de l'humanité .