Guinée : Les attentes du camp de Cellou vis-à-vis de la junte après les exigences de la Cedeao

Transition Guinéenne
Cellou Dalein Diallo, leader de l'UFDG et Dr Fodé Oussou Fofana, vice-président du parti
Cellou Dalein Diallo, leader de l'UFDG et Dr Fodé Oussou Fofana, vice-président du parti

CONAKRY-Alors que la Cedeao exige de la junte un cadre de dialogue inclusif, Dr Fodé Oussou Fofana, a fait une invite ce mercredi 07 décembre 2022, aux autorités de la transition.

Joint par un journaliste d’Africaguinee.com par rapport aux conclusions du sommet des chefs d’Etat, le vice-président de l’UFDG a indiqué qu’il revient désormais au Gouvernement de faire en sorte que tout le monde se retrouve autour de la table.

« Ceux qui ne sont pas là doivent rentrer en toute sécurité pour qu’ils participent au dialogue. Mais si cela ne peut pas être fait, la Cedeao est prête à accueillir le dialogue dans un de ses pays membres. Ça ne serait pas une première », a indiqué M. Fofana.

Il est de la responsabilité du Gouvernement d’aider la Cedeao à aider la Guinée, a-t-il ajouté. Pour ce faire, selon le vice-président de l’UFDG, il faut commencer par créer un cadre inclusif et faciliter les démarches nécessaires pour que tout le monde se retrouve autour de la table.

« Les dirigeants de la Cedeao n’ont nullement valider le dialogue en cours. L’inclusivité veut dire que ceux qui ne sont pas autour de la table doivent participer. Et, ceux qui ne sont pas là, il faut créer les conditions de leur retour. C’est ce type de dialogue que la Cedeao attend », précise ce dirigeant de l’ANAD, indiquant qu’à partir de maintenant tous les minutes comptent. « Il faut cesser les attaques et se mettre au travail », a-t-il lancé.

A suivre…

Oumar Bady Diallo

Pour Africaguinee.com

Créé le Mercredi 07 décembre 2022 à 19:37