Sommet de la CEDEAO à Abuja : L’enjeu pour Doumbouya et le CNRD…

Guinée
Colonel Mamadi Doumbouya, président de la transition guinéenne au milieu de membres du CNRD
Colonel Mamadi Doumbouya, président de la transition guinéenne au milieu de membres du CNRD

CONAKRY-Les chefs d’Etat et de gouvernements de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) se réuniront le 04 décembre prochain à Abuja, la capitale du Nigeria pour un Sommet axé sur la situation des trois pays en transition militaire dans la région.

Bien qu’exclue des organes de décisions de l’organisation sous-régionale, la Guinée fera partie des invités (pour une fois) à ce rendez-vous. Un privilège que les autorités de la transition n’ont pas eu depuis la chute d’Alpha Condé.

Les émissaires du colonel Mamadi Doumbouya mettront à profit cette occasion pour expliquer aux dirigeants de la Cedeao les réformes en cours et surtout les efforts consentis pour l'ouverture du dialogue inclusif, boycotté par les trois plus grands partis du pays.

A la veille de ce sommet, le médiateur de la Cedeao a invité le Gouvernement de la transition à jouer la carte de la transparence devant les chefs d’Etat.

L’enjeu principal de ce sommet pour la Guinée est lié à l’entérinement de l’accord trouvé le 22 octobre dernier entre le Gouvernement et des experts de la Cedeao, sur le chronogramme consolidé de la transition et de sa durée.

Sauf coup de théâtre, ce compromis trouvé autour de deux ans, devrait obtenir le feu vert de Umaro Sissoco Embalo et ses pairs. Seule question : A partir de quand le compte à rebours va-t-il commencer ?

A propos, le colonel Doumbouya a déjà soutenu que ce sera à partir de janvier 2023 alors que Thomas Boni Yaya lui, de son côté, affirme qu’il appartient aux chefs d'Etat de décider. « Cela relève de leur compétence », a-t-il indiqué lors de son récent séjour à Conakry.

A suivre…

Africaguinee.com

Créé le Mardi 29 novembre 2022 à 17:46