Inédit : Deux camions remplis de matières fécales saisis à Pita…

Moyenne Guinée
Un camion vidangeur déversant son contenu, image d’archives
Un camion vidangeur déversant son contenu, image d’archives

PITA- C’est un fait inédit qui relance de plus belle la problématique liée au déficit d’espaces de dépotage des matières fécales. Ce mardi 29 novembre 2022, deux camions remplis de matières fécales ont été saisis dans la préfecture de Pita, en moyenne Guinée. Les convoyeurs étaient en provenance de Labé, une préfecture voisine.

C’est dans la nuit du lundi 28 au mardi 29 novembre que deux camions chargés d'excréments humains en provenance de la préfecture de Labé ont été saisis par le syndicat des transporteurs de la commune urbaine de Pita. Les camions étaient en train de déverser cette matière fécale, sans autorisation.

« Depuis très longtemps, on nous a dit que des camions quittaient Labé pour venir déverser en cachette la nuit, des matières fécales chez nous à Pita. On nous a demandé de prendre nos dispositions…sinon, on risquait d’avoir des problèmes. Nous avons dit à ceux qui nous ont informé de nous alerter s'ils les voient.

Lire aussi-Enquête : où sont déversées les matières fécales de Conakry ?

Hier à 22 heures, ils m'ont appelé pour m'informer que les camions sont là ! J’ai donné consigne de les arrêter jusqu’à mon arrivée. Une fois sur place, j’ai trouvé que le premier camion avait fini de déverser son contenu. Le second était sur le point de vider son contenu, nous avons mis main sur eux.

Lorsque nous leur avons demandé qui les a autorisés, ils nous ont répondu que c'est le maire de Pita à travers des sages qui sont à Labé. Pour le moment, on se réserve de citer des noms parce qu'on ne sait pas si ce qu’ils ont dit est vrai ou pas. Nous avons mis les camions à la disposition de la police », explique Elhadj Ousmane Bobibo.

Ce responsable syndical déplore le déplacement de cette matière fécale d'une région à une autre. Il soutient que cela est contraire aux principes environnementaux.

« Labé est une région qui à 5 préfectures, et Mamou n'en a que trois. Point de vue superficie, Labé est plus grand. Les autorités peuvent aménager des endroits où déverser ces excréments au lieu de nous les envoyer ici. Nous avons saisi les camions d'abord, on a commencé des pourparlers avec eux nous saurons quoi faire après.

Ceux qui envoient ces matières fécales les vider à Pita causent de sérieux problèmes d’hygiène. Pita se trouve entre deux rivières, s'ils déversent d'un côté, ça va couler sur le cours d'eau qui est nommé Koubi. Et, si c'est de l'autre côté aussi, c'est sur le marigot nommé Pétil aménagé pour approvisionner le district de Gonkou Missidé en eau potable qui sera pollué », a déploré notre interlocuteur.

Joint au Téléphone, le maire de Pita ne s’est pas prêté à nos questions expliquant qu’il est en entretien.

Thierno Oumar Tounkara 

Pour Africaguinee.com 

Créé le Mardi 29 novembre 2022 à 16:46