Regain d’insécurité sur la RN1 : Des coupeurs de route tuent un chauffeur dans une attaque…

Guinée
Image d’illustration
Image d’illustration

MAMOU- L’insécurité routière refait surface sur la nationale numéro 1.  Au moins trois attaques ont signalées cette semaine.

Un véhicule de transport en commun a été attaqué par des coupeurs de route dans la nuit du vendredi 25 novembre 2022 à Tamagaly, une localité située à cheval entre les préfectures de Mamou et Kindia.

 Les assaillants armés de fusils de guerre ont sévi aux environs de 01 heures du matin. Au nombre de cinq, les coupeurs de route sont arrivés à bord de motos pour intercepter le véhicule.

Pour l'immobiliser, ils ont ouvert le par derrière, certaines balles ont mortellement atteint un conducteur se trouvant dans le véhicule. La victime du nom de Boubacar Siddy Sow est native du secteur de Thyndel Gouba, quartier Madina dans la commune urbaine de Labé.

Mamadou Alimou Diallo, chauffeur de profession a échappé de justesse au pire. Il revient sur cette attaque.

"J'étais en partance pour Conakry. Arrivé là où on appelle communément Boucherie, des motards nous ont pourchassés. Vu qu’on ne s’est pas arrêté, ils se sont mis à tirer sur nous. On n’a pas de secours. Les assaillants étaient armés de PMAK… ils ont retiré tous nos biens : des téléphones, de l'argent. Les balles ont touché un de mes passagers qui est transporteur. Il en est mort.  Moi j'ai reçu des balles à l'épaule et au pieds », explique maitre Mamadou Aliou Diallo, consterné.

Dans la semaine plus de trois transporteurs de la ligne Labé-Conakry ont été attaqués sur cet axe routier. Le responsable du syndicat des transporteurs et mécanique générale de Labé tire la sonnette d’alarme.

« Un de nos chauffeur a été fusillé à Tamagali alors qu’il partait à Conakry. La balle a percé le coffre du véhicule pour l’atteindre mortellement. On est très préoccupé par cette insécurité. Entre ces deux préfectures (Mamou-Kindia) il y a eu au moins trois attaques dans la semaine. Ça ne peut plus continuer », alerte maitre Tanou Nadhel Diallo.

Face à ces attaques à répétition, les transporteurs de Labé se sont rendus au Gouvernorat pour demander assistance au Colonel Robert Soumah, la première autorité de la région.

A suivre…

Thierno Oumar Tounkara

Pour Africaguinee.com

Créé le Samedi 26 novembre 2022 à 19:31