Symposium Mines : Mamadi Doumbouya donne le coup d'envoi...

Guinée

CONAKRY-En Guinée, le Président de la transition, colonel Mamadi Doumbouya a présidé ce mardi 15 novembre 2022, le lancement des activités de la 7ème édition du Symposium des Mines, un des plus grands évènements miniers de la Sous-Région Ouest africaine et le 2ème en Afrique.

Il rassemble plus de 3000 investisseurs miniers venus de partout dans le monde. C'est un espace d'échange d'expérience par l'animation des panels de haut niveau, de rencontre B2B, la prospection de nouvelles opportunités d'investissement et de nouveaux projets, selon le ministre des Mines et de la Géologie.

C’est un secret de polichinelle. La Guinée a un sous-sol riche qui demeure encore inexploité.  Selon les estimations de la Banque mondiale, le pays dispose des 2/3 des réserves mondiales de bauxite de haute qualité. Son Fer est aussi réputé d’avoir une qualité exceptionnelle (plus de 65% teneur).

A ces ressources s’ajoutent l’or, le diamant et d’autres non encore explorées. Par ce symposium Mines, la Guinée compte ouvrir ses portes à des potentiels investisseurs.

Dans sa politique stratégique minière taillée pour favoriser l'investissement, la Guinée a adopté un Code Minier attractif qui consacre en plus des avantages douaniers et fiscaux, des exonérations exponentielles à toutes les sociétés en phases non seulement d'exploration mais aussi de développement, a rappelé le ministre des mines.

Dans le cadre du traitement des dossiers pour l'obtention des permis miniers, un dispositif de digitalisation du Cadastre Minier, à travers le concours de la Banque Mondiale, a été mis en place par le Ministère des Mines et de la Géologie, afin d'assurer la célérité des décisions, ajoute Moussa Magassouba.

Pour le ministre, il faut collectivement, chercher à comprendre les difficultés des communautés hôtes, détentrices elles- mêmes des terres desquelles sortent les substances minérales sujettes à l'exploitation. Assises sur des richesses inestimables, ces communautés restent tout de même parmi les plus pauvres de l'Afrique.

En guise d'exemple, souligne-t-il, en 2021, la Guinée a exporté approximativement 88 millions de métriques tonnes de bauxites. Cette année elle compte exporter environ 90 millions de tonnes. 

« A un prix moyen normal de $35/1, ceci rapporterait au moins $3 milliards. Pour une part de l'État de 15% consacré dans le code Minier, la Guinée devrait encaisser $1.5 milliards sans compter les Impôts. Mais en réalité, la Guinée n'encaissera pas plus de $650 millions. Ceci rappelle une conscience collective pour nous tous » a-t-il déclaré.

Siddy Koundara Diallo

Pour Aficaguinee.com

Tel : (00224) 664 72 76 28

Créé le Mardi 15 novembre 2022 à 20:53

TAGS