Poursuites annoncées contre Fodé Oussou, Sylla et cie : Leurs soutiens haussent le ton…

Guinée
De gauche à droite Dembo Sylla, Mamadou Sylla et Fodé Oussou Fofana
De gauche à droite Dembo Sylla, Mamadou Sylla et Fodé Oussou Fofana

CONAKRY-Les coalitions politiques -ANAD, FNDC POLITIQUE, CORED, RPG Arc-en-ciel-, ont réagi ce vendredi 21 octobre 2022, suite à l’annonce de poursuites judiciaires contre certains de leurs membres.

Les responsables de ce quatuor politique disent avoir suivi avec stupéfaction et effarement le communiqué lu à la télévision nationale par le Procureur Général près la Cour d’appel de Conakry.

Selon eux, il (le communiqué) vise à intimider et museler les acteurs politiques des quatre grandes coalitions les plus représentatives de l’échiquier politique guinéen et à semer la division en leur sein.

Elles (les Coalitions, ndlr) s’insurgent et condamnent fermement ledit communiqué et son contenu. « L’utilisation de la justice pour régler des comptes politiques n’honore pas la République et renvoie une image négative de notre pays. Ces manœuvres dilatoires de ciblage des acteurs politiques prouvent à suffisance une certaine panique au sommet », fustigent ces coalitions.

Les dirigeants du quatuor politique font remarquer que pour une question de cohérence, le procureur général près la Cour d’appel de Conakry aurait engager des poursuites contre tous les leaders et responsables des quatre Coalitions et alliances politiques sans exception aucune.

Ils déplorent aussi ce qu’ils qualifient d’absence totale de volonté de nos juridictions d’assurer la justice pour les citoyens assassinés par les forces de l’ordre lors des manifestations pacifiques au point que, dans le communiqué diffusé sur les ondes de la RTG, le procureur général ne fait nullement cas des trois jeunes abattus ainsi que des dizaines de blessés par balle.

La réunion tenue le 17 octobre 2022 au siège de la CORED était belle et bien à l’initiative de l’ANAD, le RPG AEC ET ALLIÉS, la CORED et le FNDC POLITIQUE avec pour point principal à l’ordre du jour des échanges sur la situation socio politique du pays notamment le cadre de dialogue, ont-ils rappelés.

« C’est à l’issue des échanges et du constat alarmant de la gestion unilatérale et opaque de la transition par le CNRD et son Gouvernement, que les quatre Coalitions ont apporté unanimement leur soutien à la manifestation du FNDC prévue le 20 octobre 2022 », précisent les responsables du quatuor politique qui demandant à ce que les poursuites annoncées soient purement et simplement annulées.

« Nous ne cèderons devant aucune intimidation car résolus à agir légalement et pacifiquement en vue d’apporter notre partition à l’essence de la démocratie chère à nos concitoyens. Les coalitions susmentionnées réitèrent leur position quant à leurs revendications et sur le format de cadre de dialogue décliné précédemment dans leurs différentes déclarations », ont insisté ces coalitions et alliances politiques.

A suivre…

Africaguinee.com

Créé le Vendredi 21 octobre 2022 à 19:27