Kounsitel : Tension autour de la gestion des mines fermées par les autorités

Gaoual
Image d’illustration
Image d’illustration

KOUNSITEL-La tension est palpable dans la sous-préfecture de Kounsitel. Au cœur de ces tension, la gestion des sites aurifères fermés par le Gouvernement. Les nerfs ont commencé à s’échauffer depuis le lundi 17 octobre.

Un groupe de jeunes réclame le départ du chef des Tomboloma (gardien des mines) accusé d'exploiter clandestinement l’or sur le site minier fermé par le Gouvernement. 

Ces jeunes ont manifesté ce mardi 18 octobre pour exiger le départ de Mouctar Diallo, le chef des Tomboloma.

Les sages de la localité ont été saisis du problème, une réunion était prévue mercredi 19 octobre 2022 dans la soirée pour désamorcer la crise, selon Boubacar Diallo un des jeunes leaders de Kounsitel, joint par notre correspondant.

Joint au Téléphone, le maire de Kounsitel Mohamed Chérif Diallo s'est réservé de tout commentaire sur le sujet, prétextant qu’il ne serait pas sur place.

Toutes nos tentatives pour joindre le Préfet de Gaoual, colonel Augustin Fancinadouno sont restées vaines pour le moment.

En Guinée, les zones aurifères sont propices à des tensions. En Haute Guinée par exemple, des affrontements souvent dramatiques sont enregistrés fréquemment.

A Suivre 

Thierno Oumar Tounkara 

Pour Africaguinee.com 

Créé le Jeudi 20 octobre 2022 à 8:32