Morissanda tranche : "La Guinée ne fera pas appel à la France pour sécuriser ses frontières…"

Guinée
Dr Morissanda Kouyaté, ministre des Affaires étrangères, de la coopération internationale, de l’intégration africaine et des guinéens de l’étranger
Dr Morissanda Kouyaté, ministre des Affaires étrangères, de la coopération internationale, de l’intégration africaine et des guinéens de l’étranger

CONAKRY-Le Gouvernement guinéen vient de démentir (une nouvelle fois) les informations selon lesquelles, il aurait noué un accord militaire secret avec la France pour la sécurisation des frontières guinéennes notamment dans la partie septentrionale.

Dr Morissanda Kouyaté, affirme que c’est « ridicule » de croire que la Guinée fera appel à la France pour sa sécurité. Imbu de la fibre nationaliste, le chef de la diplomatie guinéenne, n’est pas allé par le dos de cuillère. Son démenti est sans équivoque.

« Ceux qui ont dit que la Guinée voudrait mettre une base militaire française ici et qui ont lamentablement échoué après le démenti du ministre de la défense, sont revenus par la fenêtre en disant que la France va déployer des militaires à la frontière entre la Guinée et le Mali. C’est ridicule. Entre ces deux pays, ce n’est même plus une frontière.

Lire aussi-Affaire accord militaire "secret" entre Paris et Conakry : La mise au point de l'ambassade de France...

 La Guinée participe à la sécurisation du Mali, qui est un pays frère, en envoyant des milliers de soldats depuis le début de cette guerre (en 2012). Donc, c’est vraiment ridicule de penser que nous allons faire appel à d’autres pays et à la France pour sécuriser cette frontière.

Le 22 novembre 1970, nous nous sommes battus tout seul contre l’agression portugaise. En 2000, nous nous sommes battus tout seul contre la rébellion et nous avons gagné. Nous avons aidé dans la lutte contre le terrorisme partout dans le monde.

Lire aussi-Général Aboubacar Sidiki Camara : "C’est ridicule de croire qu’on peut apporter une base militaire chez nous…"

Donc, c’est ridicule de chercher à créer la confusion dans la tête des gens en disant que la France et la Guinée vont déployer des troupes sécuritaires. Je le démens ».

A suivre…

Africaguinee.com

Créé le Mercredi 12 octobre 2022 à 11:27