Guinée : La junte courtisée par les diplomates occidentaux…

Guinée
Colonel Mamadi Doumbouya, président de la transition guinéenne rencontre des diplomates de l'UE en octobre 2021 à Conakry
Colonel Mamadi Doumbouya, président de la transition guinéenne rencontre des diplomates de l'UE en octobre 2021 à Conakry

CONAKRY-En diplomatie, aucun soutien n’est à minimiser. Bien qu’exclue des organes de décision de la CEDEAO et de l’Union Africaine, la Guinée reste tout de même courtisée par les chancelleries occidentales, qui au nom du principe de "subsidiarité", promettent de soutenir ces deux organisations face à la junte militaire.

Tenez-vous bien, le collectif des ambassadeurs de l’Union Européenne en Guinée, ceux de la Grande Bretagne, des États-Unis ou encore des Nations-Unies ont sollicité, l’appui de la Guinée pour le respect de la charte de l'ONU, alors que l’invasion de l’Ukraine par Russie a pris une nouvelle dimension cette semaine avec de nouvelles frappes contre Kiev, en représailles à l’attaque du pont de la Crimée.

Ces diplomates occidentaux ont été reçus lundi 10 octobre 2022 par le Chef de la Diplomatie guinéenne, Dr Morissanda Kouyaté. Au cœur des discussions, la crise Russo-Ukrainienne. Alors que Conakry a adopté, jusque-là, une position de neutralité dans ce conflit, ces ambassades sollicitent le soutien de la Guinée à leur position dans cette guerre dont les répercussions sont durement ressenties en Afrique.

Le tête-à-tête s’est tenu à huis-clos tandis qu’au même moment, un débat se tenait à l’ONU pour adopter un projet de résolution visant à défendre l’intégrité territoriale de l’Ukraine et le respect de la charte des Nations-Unies.

« Nous sommes venus collectivement demander le soutien de la République de Guinée », a déclaré Romuald Pichard, le chargé des affaires de l’Union Européenne en Guinée au nom du collectif.

Pour l’heure, Conakry n’a pas donné sa réponse par rapport à cette nouvelle demande. Dr Morissanda Kouyaté a, selon nos informations, promis une réponse à ses hôtes dans les jours à venir, après s’être référé auprès du président de la Transition.

A suivre…

Africaguinee.com

Créé le Mardi 11 octobre 2022 à 15:25