Kindia : des cadres du FDSI à l’école de la gestion axée sur les résultats et de la refondation de l’Etat

Guinée

KINDIA-La Direction Générale du Fonds de Développement Social et de l’Indigence (FDSI), a organisé ce mercredi 28 septembre 2022, un atelier de formation sur la gestion axée sur le résultat et la refondation de l’Etat. Ladite formation qui s'étendra jusqu'au 30 septembre, est destinée aux directeurs techniques, régionaux, préfectoraux, communaux et des responsables de service relevant de la direction générale du FDSI.

C’est Madame la Ministre de la promotion Féminine, de l’enfance et des personnes vulnérables Aicha Nanette Conté qui a présidé l’ouverture de cet atelier qui se tiendra sur trois jours dans la ville de Kindia.

Le Directeur Général du Fonds de Développement Social et de l’Indigence (FDSI), Lansana Diawara a fait savoir son espoir durant cet atelier de formation. « J’espère que cet atelier permettra de consolider davantage les connaissances des participants grâce aux outils qu’ils vont acquérir et aussi à les aider à faire la différence entre la rigueur et la méchanceté au travail », a-t-il dit.

Poursuivant, il est revenu sur l’objectif de cet atelier : « l’objectif majeur est non seulement de renforcer vos capacités en technique fondamentale de gestion axée sur les résultats (GAR), mais aussi de les appliquer pendant l’exercice de vos fonctions et de vous doter des moyens et ressources nécessaires pour les traduire en réalité », a déclaré Lansana Diawara, précisant que cet atelier de formation prendra fin ce vendredi 30 septembre 2022 »

De son côté la ministre de la promotion Féminine de l’Enfance et des Personnes Vulnérables Aicha Nanette Conté a fait savoir que cette formation tire sa source dans la lettre de mission de son département.

« Le premier ministre a inscrit dans ma lettre de mission avec assez de clarté et d’insistance la question du système de protection sociale efficace pour atténuer les multiples privations des couches vulnérables. C’est pourquoi, mon département marque la rupture avec les vielles pratiques afin d’apporter d’abord « le service fait » de proximité aux bénéficiaires directs que sont les enfants, les femmes et les personnes vulnérables (porteurs d’handicap ou d’albinisme et les personnes du troisième âge) à travers la prévention et la réponse. Par la suite, redorer qualitativement l’image du département par la pertinence, l’efficacité et l’efficience des interventions », a-t-elle expliqué.

Cette formation des cadres du Fonds de Développement Social et de l’Indigence (FDSI) prendra fin le 30 septembre 2022 dans la ville des agrumes.

Créé le Jeudi 29 septembre 2022 à 16:12