Dadis, Pivi, Diaby, Thiegboro en taule : Des victimes du massacre de 2009 s’expriment…

Guinée
Saran Cissé, survivante des évènements du 28 septembre 2009
Saran Cissé, survivante des évènements du 28 septembre 2009

CONAKRY- Comment les victimes du massacre de 2009 au stade de Conakry régissent-elles après l'emprisonnement de l'ancien chef de la junte militaire de 2008 ?

Peu après l’incarcération du capitaine Moussa Dadis Camara, des colonels Moussa Thiegboro Camara, Claude Pivi, Blaise Goumou et du Général Chérif Diaby, ce mardi 27 septembre 2022, votre quotidien en ligne a recueilli l’avis de certaines femmes victimes de viols. C'est le cas par exemple de dame  M. Barry. Au micro d'Africaguinee.com, cette victime dit être heureuse d'entendre l'incarcération de ses présumés "bourreaux".

"Aujourd'hui, c'est un jour très solennel pour moi. Entendre que ces gens ont été emprisonnés me va droit au cœur. Nous, les victimes, avions l'inquiétude quant à la présence de ces gens lors du procès. Alhamdoulillah Rabbil Al-Amine (je rends grâce à Allhah), c'est ce qu'on voulait. A chaque fois qu'on prenait la parole quelque part, on exprimait ce vœu.

Nous voulions voir nos bourreaux arrêtés, conduits devant la justice et reconnaître les faits qu'ils ont eu à faire. Je suis très satisfaite aujourd'hui. Nous attendons maintenant l'ouverture du procès demain", a réagi cette victime qui garde toujours les séquelles des violences qu'elle a subies ce jour-là.

Lire aussi-Témoignage choc de Saran Cissé : "Le policier qui m'a violé m’avait dit…"

Saran Cissé est également l'une des victimes de ces douloureux évènements qui ont endeuillé des centaines de familles guinéennes le 28 septembre 2009. Pour sa part, elle dit être très contente d'entendre l'incarcération de ces présumés auteurs du massacre du 28 septembre 2009. Elle remercie le Colonel Mamadi Doumbouya qui lui a permis de voir ce jour.

"Je ne vais pas me réjouir du mal de quelqu'un mais vue ce qui s'est passé vraiment je peux dire merci au Colonel Mamadi Doumbouya. Parce que ce qu'il est en train de faire, c'est ce que les autres n'ont pas pu faire pendant 12 ans. Vraiment je suis très contente aujourd'hui. Voir ces gens en prison montre que le Colonel Doumbouya a la volonté de faire jaillir la vérité", a aussi réagi cette autre victime.

A suivre…

Oumar Bady Diallo 

Pour Africaguinee.com 

Tel : (00224) 666 134 023

Créé le Mardi 27 septembre 2022 à 23:42