Guinée : le parti de Cellou Dalein Diallo se lance un "défi" de taille…

Guinée
Cellou Dalein Diallo, leader de l'UFDG
Cellou Dalein Diallo, leader de l'UFDG

CONAKRY-Le parti Union des Forces Démocratiques de Guinée (UFDG) se donne un nouveau challenge de taille. Alors que la transition en cours est dans l’impasse, cette formation politique considérée comme l’une des plus importantes du pays, prépare les prochaines batailles électorales.

Elle remobilise ses partisans pour atteindre son objectif ultime. Faire élire Cellou Dalein Diallo, à la tête de la magistrature suprême du pays. Cette fois-ci, le parti ne veut pas se limiter seulement à une simple élection. Il veut le faire avec la manière avec un score digne d’un plébiscite. 65%. Voilà le défi que se lance la formation politique que dirige, l’ancien premier ministre Elhadj Cellou Dalein Diallo.

"Nous devons travailler et fixer l’objectif cette fois-ci de faire gagner Cellou Dalein Diallo les élections (à venir) avec un pourcentage 65 %.  Pour que cela arrive, il nous faut aujourd'hui avoir une liste de 2 millions cinq mille militants (UFDG), leur permettre d'avoir leurs pièces d'identité lors du recensement à venir.

Il faut que toutes les structures à la base se préparent pour que cette fois-ci l'UFDG arrive à gagner les élections communales et communautaire, les élections législatives, l'élection présidentielle haut la main", a lancé Bano Sow, vice-président de l’UFDG, en charge des affaires politiques.

Tout comme en 2010, l’union des forces démocratiques de Guinée (UFDG) avait revendiqué la victoire de son candidat à la présidentielle d’octobre 2020, mais n’a pas gouverner. En froid avec la junte, Cellou Dalein Diallo qui aspire diriger la Guinée s’est installé hors du pays depuis plusieurs mois. « Il est convaincu que cette fois-ci, il sera le futur président de la république de Guinée », rassure Bano Sow.

Mamadou Yaya Bah

Pour Africaguinee.com

Créé le Lundi 26 septembre 2022 à 19:24