Lonagui : Performances et reformes à l'ordre du Jour, un mois après le retour effectif des paris physiques

Libre opinion

[Libre Opinion] Un an après la chute du régime dictatorial et corrompu d'Alpha Condé, la détermination du Président du CNRD, le Colonel Mamadi Doumbouya de rompre radicalement avec le sombre passé qui a maintenu les populations dans la misère, l'ignorance et l'humiliation à travers la refondation, porte ses fruits au niveau du secteur de la loterie nationale.

En effet, mieux imprégné que quiconque des lourdes et injustes conséquences de la violation en Guinée du principe et des règles élémentaires pratiquées dans tous les pays du monde exigeant que la loterie dans toutes ses formes soit une activité destinée à financer des œuvres caritatives et non à être une activité commerciale d'enrichissement facile pour un individu, le Président Doumbouya a tenu à ce que ce secteur gangrené par les gabegies et les dysfonctionnements qu'il a dénoncés dès la première seconde de sa prise du pouvoir, le 5 septembre 2021, soit remis sur les rails dans l'intérêt unique de la Guinée et de ses populations.

Pour ce faire, il a porté sa confiance sur une équipe de cadres chargés d'appliquer à la lettre la politique de refondation du CNRD, remettre à l'endroit ce que les anciens régimes avec des directions incompétentes et malhonnêtes choisis sous le prisme politique ont mis à l'étroit. La nouvelle équipe, instruit de la vision présidentielle en la matière, n'a pas perdu du temps. Dès sa prise de fonction le 20 Janvier 2022, le nouveau Directeur Général, Mohammed Baba Sylla a sollicité auprès de la Haute Autorité qu’une mission de contrôle soit diligentée aux fins de réaliser un état des lieux de la LONAGUI au 19 Janvier 2022.

Pour faire suite à sa requête, le Ministre Directeur de Cabinet de la Présidence de la République a saisi Monsieur le Vérificateur Général qui a dépêché à cet effet une équipe d’Inspecteurs Généraux d’Etat dans les locaux de la Direction Générale de la LONAGUI. Le rapport émis courant mai par l’équipe des Inspecteurs Généraux d’Etat a pointé un certain nombre d’insuffisances et de dysfonctionnements dans la gestion des directions précédentes notamment de l’équipe sortante.  Ainsi, le rapport produit portant sur la période d'avant Direction nommée par le Président Mamadi Doumbouya a clairement mis en relief la responsabilité des directions précédentes dans l’absence de procédures administratives, comptables et financières à la LONAGUI avec tout ce que cela a pu provoquer comme malversations durant des années sous la direction de Mme Aminata Sylla, de monsieur Haidara Cherif (tous poursuivis devant les tribunaux) et autres. C'est justement ce lourd héritage qui explique et justifie toutes les réformes engagées et en droite ligne avec l'esprit de la politique de refondation qui oblige la nouvelle direction de la LONAGUI à œuvrer afin que les recettes de la loterie sous toutes ses formes profitent dorénavant au pays.

Un mois jour pour jour après l'entrée en vigueur du décret D/2022/N0236/PRG/CNRD/SGG du 13 Mai 2022 complétant le Décret N°028/2000/PRG/0236/PRG/SGG du 28 mars 2000, créant la société publique chargée de l’organisation, de la gestion et de l’exploitation de toutes les formes de loterie, de jeux, de pronostics et assimilés en République de Guinée, les recettes de la LONAGUI ont grimpé, le chômage annoncé à coût d’espèce sonnantes et trébuchantes n’a pas eu lieu, la rupture du service de paris préconisée n’est pas arrivée et les troubles financés contre la décision du colonel ne l’ont pas ébranlé, à la date d’aujourd’hui, la LONAGUI a déployé plus de 5000 points de vente ( nombre que déclarait Guinée games durant ces 15 dernières années d’exploitation en quasi monopole) et poursuit son expansion pour le plus grand bonheur des acteurs, (opérateurs , parieurs et Etat,) du paris en Guinée.

Ces performances sont à l'actif de l'intransigeance du Président du CNRD, le Colonel Mamadi Doumbouya qui a préféré l'intérêt de la Guinée que de céder aux actes de violences commanditées, à la campagne médiatique des maîtres chanteurs, aux flatteries démagogiques d'artistes et plaidoiries de personnalités malhonnêtes corrompues, tous mus par des intérêts personnels égoïstes. Ces soldats au service de Guinée Games et leur employeur monsieur Antonio Souaré, qui n'est toujours pas conscient de l'irréversibilité du Décret Présidentiel qui met fin à l'escroquerie, à la cotisation inconsciente quotidienne des Guinéens pour l'enrichir, ne désarment pas.

Des journaleux toujours tapis à la porte du patron de Guinée Games continuent de cracher sur le bien-fondé du décret Présidentiel en s'en prenant avec des articles farfelus mensongers au directeur général de la LONAGUI dont le tors est d'avoir été comme cela se doit ferme dans la mise en œuvre d'une mesure dont les effets bénéfiques se vérifient tous les jours. Pourris et frelaté, on est pas assez professionnels et patriotes pour reconnaître et louer les performances déjà réalisées par la LONAGUI mettant à nu la truanderie et la fraude de Guinée Games qui alimente la conscience et les plumes durant près de 20 ans.

Pour la lanterne, de toutes ces bandes au service de la cause à jamais perdue, l’audit comptable et financier en cours à la Lonagui est en droite ligne avec les recommandations du rapport accablant la gestion des équipes précédentes qui sont justement complices des griefs reprochés à Guinée Games. Ses conclusions seront bientôt connues et publiées. On comprend aisément toute l’agitation de certains plumitifs en mal de sensation.

Les bons résultats déjà obtenus et à consolider en plus des réformes initiées par la nouvelle direction de la Lonagui permettront de consolider les acquis tout en corrigeant les nombreuses insuffisances héritées de l'ancienne équipe et non créées par le Directeur général actuel, Mohamed Baba Sylla comme l'affirment les scribouillards qui bafouent quotidiennement l'éthique et la déontologie de la noble profession, en droite ligne de la politique de leur financier qui a quotidiennement confisqué la cotisation des parieurs durant des années. 

Que les uns et les autres acceptent de l'intégrer, avec ou sans l'actuelle direction, les réformes initiées par le Directeur général, Mohamed Baba Sylla se feront, car elles visent à faire de la LONAGUI une entreprise citoyenne et performante au bénéfice de toutes les parties prenantes, notamment de l’Etat et des populations. C'est la vision du Président du CNRD, le Colonel Mamadi Doumbouya. Une telle vision, pour sa justesse, sera défendue et poursuivie par tout Président patriote.

Fodé Abass Sylla

Créé le Mercredi 14 septembre 2022 à 20:22

TAGS