Interconnexion Énergétique : Le poste électrique de Boké inauguré en grande pompe…

Guinée
Le ministre de l'Energie, Aly Saidouba Soumah
Le ministre de l'Energie, Aly Saidouba Soumah

BOKE-La ligne de l'interconnexion du projet Énergie de l'OMVG (Organisation pour la mise en valeur du fleuve Gambie) du poste de Kakoui (commune urbaine de Boké), a été officiellement lancée ce samedi 03 septembre 2022, sous l'égide du Ministère de l'Energie, de l'Hydraulique et des Hydrocarbures. Cette cérémonie d'inauguration présidée par le Premier ministre, chef du Gouvernement, Dr Bernard Gomou, a connu une forte mobilisation des différentes couches socioprofessionnelles de la préfecture de Boké.

Autorités administratives et communales de la région Boké, membres du Gouvernement et responsables de l'Organisation pour la mise en valeur du fleuve Gambie (OMVG), des membres des représentations diplomatiques accréditées en Guinée, les partenaires techniques et financiers du projet, les sages de la localité ainsi que les populations riveraines, étaient tous de la partie. Histoire de donner une empreinte particulière à cet événement grandeur nature premier du genre dans la région.

Ce poste électrique aura un impact positif sur la vie des populations de Kakandé et favorisera l’intégration régionale en matière énergétique entre les États membres de l’OMVG. Pour les populations de Boké, c’est un grand ouf de soulagement.

Le maire de la commune urbaine de Boké, Mamadouba Tawel Camara, dans son discours d'ouverture a exhorté l'entreprise guinéenne de Gestion Électrique de prendre soin des installations.

 « Je demande à EDG d'entretenir ce bijou et à la population (de Boké) d'en faire bon usage. L’OMVG œuvre dans plusieurs autres domaines d’accompagnement des communautés de l’Afrique de l’ouest. C’est pourquoi en prélude de l’organisation de la CAN 2025 en Guinée, nous avons envisagé plusieurs projets dont la construction d’un marché moderne à Boké et plusieurs autres projets. Je profite monsieur le premier ministre du haut de cette tribune, pour vous dire que la Guinée doit bientôt abriter la 31ème édition de la SAFRA (semaine d’amitié et de la fraternité) », a déclaré le maire de Boké.

De son côté, le haut-commissaire de l'OMVG, El hadj Lansana Fofana, a profité de l'occasion pour rendre un vibrant hommage aux anciens chefs d'Etat qui ont pensé à mettre en place cette organisation sous régionale d'intégration et de coopération.

« La cérémonie qui nous réunit ici ce 03 septembre n'est que l'aboutissement de la vision pertinente des pères fondateurs de l'OMVG. Les feus présidents Daouda Kayaba Diawara de Gambie, Léopold Sedar Senghor du Sénégal, Ahmed Sékou Touré de Guinée et João Bernardo Vieira de Guinée Bissau. Je voudrais leurs témoigner mon infinie gratitude pour avoir bâti un outil d'intégration et de coopération entre les peuples, notamment de la Guinée, de la Gambie, de la Guinée Bissau et du Sénégal. Elle est aussi et surtout la consécration des décisions de la première conférence extraordinaire des chefs d'Etat, tenu le 29 janvier 2016 à Addis-Abeba (Éthiopie) qui a procédé à une profonde restructuration de l'OMVG afin de pouvoir mettre ce gigantesque projet en œuvre », a-t-il indiqué.

Le chef de file des bailleurs, Leader Bassaulé, a salué les efforts consentis par la Guinée dans le cadre de la fourniture du courant à sa population. Il n’a pas manqué de noter les avantages d’un tel projet pour le développement.

« Au nom des bailleurs de fonds, permettez-moi de remercier les pays membres de l’OMVG. Après 40 ans de sa création, elle continue de matérialiser ses ambitions. Le courant facilite la production pour les investisseurs et unifie les villes et leurs populations. Ce qui va permettre d'ailleurs à la sous-préfecture de Kamsar et Kollaboui de se rapprocher de la préfecture de Boké. Tous les partenaires de ce projet notamment la Gambie, le Sénégal et la Guinée Bissau, ont salué l’engagement de la Guinée dans son combat pour la fourniture du courant à Conakry et les autres pays membres.

Je remercie les représentants ici présents, le Conseil des ministres de l'OMVG. Ce programme s’inscrit dans le programme de la WAP qui a pour but d’éclairer l’Afrique de l’Ouest. Il faut noter que neufs (9) pays de l'espace CEDEAO seront connectés et le poste de Boké va aider à faciliter cette lutte à travers l’interconnexion. Les partenaires ont mobilisé plus de 700 milliards pour ce travail et espérons que ces mêmes partenaires vont se mobiliser pour finir cet objectif et s’impliquer davantage pour le maintien des infrastructures », a formulé M. Bassaulé.

Dans son discours, le ministre de l'Energie, Aly Saidouba Soumah, n’a pas manqué d’exprimer sa satisfaction de voir enfin ce projet, voir le jour.

« C’est pour moi un réel sentiment de satisfaction de vous souhaiter la bienvenue à cette cérémonie de lancement présidée par le premier ministre chef du Gouvernement. A tous les représentants des pays ici présents, les diplomates, chers invités, après avoir inauguré le poste de SOMA en Gambie en 2017 par l’OMVG, le président de la Guinée, son excellence le colonel MAMADI DOUMBOUYA a bien voulu honorer l’engagement de son pays. Cet ouvrage va permettre aux villes de Boké, Kolaboui et Kamsar de bénéficier le courant 24h/24. Que tous les partenaires et bailleurs de ce projet en soient remerciés et surtout le haut-commissaire de l’OMVG qui n'a ménagé aucun effort pour la réussite de ce travail. Nous avons pris un engagement et nous l’avons respecté. Que le président en soit remercié », a déclaré M. Soumah.

Pour clore le chapitre des allocutions, le Premier ministre, chef du gouvernement, Dr Bernard Gomou a rassuré les citoyens de Kakandé en leur promettant que les autorités de la Transition vont œuvrer pour que Boké brille désormais.

« Ce poste contribue au renforcement de nos relations avec les États membres de l’OMVG. Je demande au ministre de l’Energie de tout faire pour que les villes de KOLABOUI et KAMSAR puissent bénéficier de ce courant. Et j’invite aussi la population de protéger ces installations et de payer les factures. Boké, zone économique spéciale va désormais briller (…). Ce projet de l’interconnexion lancé en 2018 est aujourd’hui une réalité pour la population de Boké. 722 milliards Gnf ont été réunis pour permettre à la réalisation de ce projet. Je voudrais remercier les partenaires techniques pour l'accompagnement », a lancé le Premier Ministre, invitant les populations de Boké à protéger les installations du poste inauguré.

La ligne électrique d'interconnexion de l'OMVG est composée de près de 3500 pylônes qui supportent une boucle de 1677 km de ligne traversant la Gambie, la Guinée, la Guinée Bissau et le Sénégal. Elle est segmentée en 16 lots de ligne et comporte 15 postes électriques dont les postes de Mali et Labé, Linsan, avec une extension à Boké et l'extension de Kaléta en Guinée. Elle permettra de supporter l'énergie produite par le barrage de Sambagalou ainsi que 30% de la production énergétique du barrage de Kaléta déjà en fonctionnement en Guinée. Cette cérémonie a pris fin par la coupure de ruban inaugurale et la visite des installations dudit poste.

Depuis Boké, Oumar Sory Camara

Pour Africaguinee.com

Créé le Dimanche 04 septembre 2022 à 9:33