Crime à Coyah : Le militaire accusé d'avoir battu à mort sa femme...introuvable

Coyah
Image d’illustration
Image d’illustration

COYAH-Dans la préfecture de Coyah, Naby Laye Camara, militaire qui a le grade de caporal est accusé d'avoir frappé à mort sa femme Bountouraby Camara (N'naatô). Celle-ci l’aurait surpris avec sa maîtresse.

N’ayant pas supporté les reproches de son épouse, le mari « infidèle » l’a sévèrement battu. Trois jours après, elle a rendu l'âme. Les faits se sont déroulés entre le 21 et 25 août 2022. Ce fait divers dramatique fait jaser à Coyah.

Alors que certaines informations font état de l'arrestation de l'auteur présumé du crime, trois jours après il n'est toujours pas présenté devant le parquet de Coyah. 

"Je ne peux pas vous dire avec certitude s'il est en détention ou pas. Mais ce qui est sûr nous avons donné instruction aux services de police de le rechercher et conduire devant nous. Pour le moment il n'a pas été présenté" nous a confié une source judiciaire. 

Le parquet de Coyah affirme avoir reçu une plainte de la famille de la victime pour se constituer partie civile. 

La famille de la défunte que nous avons joint ce samedi 27 août n'a pas voulu communiquer sur ce sujet. Elle a toutefois précisé que l'affaire est déjà dans les mains de la justice.

Au niveau du parquet général de Conakry, le rapport d'autopsie médico-légal du corps n’a pas été transmis.

Bountouraby Camara, la défunte était mère de 3 enfants. Toutes nos tentatives pour joindre le mis en cause sont restées sans suite.

A suivre…

Siddy Koundara Diallo 

Pour Africaguinee.com 

Tel: (00224) 664 72 76 28 

Créé le Samedi 27 août 2022 à 16:42

TAGS