Crimes à Conakry : Bernard Gomou demande des "comptes" à Charles Wright…

Guinée
Bernard Gomou, Premier ministre par intérim
Bernard Gomou, Premier ministre par intérim

CONAKRY-En Guinée, au moins sept personnes ont été tuées dans la répression de manifestations qui étaient interdites par les autorités de la transition.

Un bilan macabre très lourd qui écorce l'image du régime du colonel Mamadi Doumbouya, arrivée au Pouvoir le 05 septembre 2021 par les armes. 

Fin juillet, cinq citoyens avaient perdu la vie, selon un bilan officiel alors que ce 17 août, ce sont deux jeunes adolescents qui ont été tués par balles, selon leurs proches.

Tous ces crimes ont été commis dans des circonstances quasi-similaires. C'est-à-dire dire lors des manifestations appelées par un mouvement citoyen (FNDC) dissous par la junte.

Si pour les crimes commis fin juillet dernier, le Gouvernement a annoncé l'ouverture d'enquêtes, pour les récents il n'y a pas encore de réactions officielles.

Ce jeudi 18 août, le Premier ministre par intérim, Bernard Gomou a demandé des comptes à Alphonse Charles Wright, ministre de la Justice.

Selon le Porte-parole du Gouvernement de transition, Ousmane Gaoual Diallo, le Chef du Gouvernement par intérim a invité le Garde des Sceaux à faire le point sur les enquêtes liées aux événements enregistrés à Conakry, les 26, 27, 28 et 29 juillet dernier.

A suivre….

Africaguinee.com

Créé le Vendredi 19 août 2022 à 15:15