Violences à Dalaba : Les prisonniers se sont évadés, la ville "militarisée"...

Moyenne Guinée

DALABA-La préfecture de Dalaba a été le théâtre de violents affrontements, mercredi 17 août 2022, jour de manifestations appelées par le Front National pour la Défense de la Constitution, -mouvement hétéroclite composé de partis politiques, d’organisations de la société civile-, dissous début août par les autorités de la transition.

Les locaux de la gendarmerie départementale ont été mis à sac par des manifestants en colère, alors qu’à la prison civile, tous les prisonniers se sont évadés. C’est une ville éprouvée qui s’est réveillée ce jeudi 18 août.

Après les violences la sécurité a été drastiquement renforcée dans la cette ville appelée la « suisse de la Guinée », à cause de son climat doux et son paysage pittoresque.

Des militaires, des policiers, des gendarmes venus de Mamou, chef-lieu de la région sont déployés en grand nombre, a constaté sur place Africaguinee.com à travers son envoyé spécial.

Ci-dessous, les images.

Créé le Jeudi 18 août 2022 à 16:40

TAGS