Hausse des pécules : Importante "mise au point" pour les étudiants...

Enseignement supérieur
Image d’illustration
Image d’illustration

CONAKRY-En Guinée, les étudiants connaîtront une revalorisation substantielle de leurs bourses d’entretien (pécules) dès la rentrée universitaire prochaine.

Ainsi en a décidé le Président de la transition, colonel Mamadi Doumbouya, qui à travers un décret pris le 13 août a institué une bourse d'étude et une bourse d'entretien.

La bourse d'étude autorise l'étudiant à suivre gratuitement les cours dans son programme d'orientation après l'obtention du Baccalauréat, tandis que la bourse d'entretien est une assistance financière allouée sous conditions l’étudiant bénéficiaire.

L’objectif est d’aider les étudiants à couvrir certains besoins fondamentaux : transport, restauration, hébergement et fournitures. Cette bourse d’entretien est fixée de la manière suivante

 1ère année Bac +1:  100.000 francs guinéens
2ème année Bac +2: 200.000 francs guinéens
3ème année Bac +3: 300.000 francs guinéens
4ème année Bac +4: 400.000 francs guinéens
5ème année, 6 ème année et 7ème année Bac +5, 6 ou 7: 500.000 francs guinéens.

L’accès à ces deux bourses est encadré par des conditionnalités. Selon la ministre de l’Enseignement Supérieur, de la recherche scientifique et de l’innovation, la bourse d’étude en tant que telle n’est pas de l’argent.

Lire aussi-Guinée : Le Colonel Doumbouya rehausse la bourse des étudiants

« Elle autorise tout bachelier guinéen après l’obtention du baccalauréat de s’inscrire de façon gratuite dans les institutions d’enseignement supérieur », explique madame Diaka Sidibé.

Toutefois, l’étudiant perdra sa bourse d’étude, -c’est-à-dire la gratuité de sa formation dans une université publique de la Guinée- dès lors qu’il aura deux échecs consécutifs dans le cycle.

En ce qui concerne la bourse d’entretien (pécule), l’étudiant qui échoue une fois dans le cycle, la perdra aussitôt.

Focus Africaguinee.com

Créé le Dimanche 14 août 2022 à 19:35